Partagez|
MessageSujet: Julia Keegan Mar 26 Sep - 12:07
Julia

“ All you need to know is you have everything you need ”






Julia May, Keegan



23 ans Femme Naïade Chef cuisinière Pays des Naïades Magie élémentaire

Peau : Claire Taille : 5 pieds 4 Corpulence : Mince mais forte Cheveux :  Noirs, arrivant sous la poitrine Yeux : Bleus Forme non-humaine : - Signe(s) distinctif(s) : Écailles sur le pied gauche, plusieurs cicatrices sur le corps

∞ Caractère

Julia est une jeune femme plutôt douce, généralement très compréhensive, surtout s’il s’agit de quelque chose touchant la famille. Cependant, elle se frustre rapidement et a tendance à devoir prendre du recul face à une situation si celle-ci ne se déroule pas comme elle le souhaiterait. Malgré tout, elle comprend que les embûches font partie de la vie et qu’elles forgent le caractère ; aussi déteste-elle les gens qui ont tout sans même lever le petit doigt, ceux à qui la vie ne semble faire que des cadeaux. La Naïade est de nature anxieuse, mais elle travaille fort pour essayer de se raisonner et de ne pas laisser les excès (que ce soit de colère ou de stress) prendre le dessus.


∞ Histoire

Julia n’a jamais connu ses parents biologiques.
Dès qu’il avait appris que sa mère était enceinte, son père avait fui. Jamais il n’avait tenté de reprendre contact avec sa fille non plus ; la seule chose liant la jeune femme à son père était la couleur de ses cheveux. Ils étaient, selon les dires de ceux qui avaient connu l’homme, en tout point identiques. Longs, doux, d’un noir profond.
Elle avait hérité des yeux et des traits faciaux de sa mère. Cette dernière l’aurait bien élevée seule, si ce n’était du fait que des complications à l’accouchement lui enlevèrent la chance de voir sa fille. Ainsi, à peine née, Julia était déjà seule.
Elle fut baladée de famille en famille, et à chaque fois qu’elle commençait à s’habituer à un endroit, on la déménageait à nouveau. Il était vrai que petite, elle était difficilement contrôlable – elle était une enfant curieuse, elle voulait tout voir, tout savoir, même si cela impliquait parfois qu’elle pouvait se mettre en danger. Et avec son caractère, bien des parents abandonnaient. Elle était alors remise dans le système, envoyée dans une autre famille d’accueil, qui bien rapidement allait faire la même chose que la précédente.
La Naïade a probablement passé dans une douzaine de familles différentes. Aucune ne la gardait ; elle avait trop de caractère, elle faisait des crises où personne ne venait à bout de la contrôler. Puis, c’est une vieille dame, une ancienne psychologue, qui l’avait accueillie chez elle. Pour la première fois de sa vie, Julia avait l’impression d’avoir trouvé en elle la mère qu’elle n’avait jamais eu la chance de connaître. Elle était douce, gentille, la calmait quand l’enfant devenait trop anxieuse ou trop en colère. Ce n’était pas une famille conventionnelle, certes, mais cela convenait à Julia. Jamais la vieille femme ne se fâchait contre elle, et il n’y avait pas d’autres enfants pour lui taper dessus, pour lui tirer les cheveux, pour la faire pleurer alors que les parents avaient le dos tourné. C’est d’ailleurs fort probablement ce qui avait amené Julia à avoir un si mauvais caractère : elle voulait se protéger.  
Lorsque Julia eut dix-huit ans, celle qu’elle considérait maintenant comme sa mère décéda. Elle avait eu la chance de passer quatre belles années avec elle, mais la maladie la lui avait arrachée, et elle se retrouvait seule à nouveau – complètement seule, puisqu’étant désormais majeure, elle ne faisait plus partie du système. Elle se sentait vide. Seule. Abandonnée encore une fois. La vieille dame n’était pas riche, elle lui avait laissé un tout petit peu d’argent pour lui permettre de survivre le temps de se trouver un emploi. Le seul problème était que Julia était connue dans son petit coin de pays, et les gens connaissaient son caractère. Aussi, personne n’acceptait de la prendre comme employée.
Elle dût voler pour réussir à se nourrir, à se vêtir et se réchauffer. La Naïade réussit à maintenir ce mode de vie pendant presque un an avant de se faire prendre à voler une miche de pain, et elle fut jetée en prison. Une autre année à être seule, mais c’était pire : elle était la plus jeune. Elle était la plus fragile. Et ça n’incitait pas les gens à vouloir la protéger, au contraire, elle était une proie facile.
Lorsqu’elle sortit de cet enfer, elle décida rapidement de ne pas rester dans son pays. Elle l’aimait, elle adorait l’eau qui l’entourait, les petits parcs tranquilles et la quiétude générale, mais elle y était trop connue. Aussi s’embarqua-t-elle pour Argos, dans l’espoir de pouvoir recommencer à zéro. Peu après être arrivée, elle fut rapidement engagée en cuisine, tout d’abord dans un petit café, puis elle parvint à se bâtir une réputation d’excellente employée et vint à décrocher un poste de chef de cuisine dans l’un des restaurants les plus chics de la ville. Avec son salaire, Julia vint à bout de d’abord louer un appartement, puis de s’acheter une petite maison où elle vit présentement.

∞ Aspect social

Julia vit maintenant confortablement dans sa petite maison. Elle a assez de revenus pour subvenir à ses besoins et en est très heureuse. Elle entretient de bonnes relations avec ses collègues et, n’ayant ni amoureux, ni enfants, elle les considère en quelque sorte comme sa famille. Lorsque parfois, le sujet des dragons ressurgit dans la cuisine, elle évite d’en parler. Bien qu’elle sache que cela est complètement égoïste, elle souhaiterait pouvoir les tuer afin de préserver la paix dans la ville. Elle ne voudrait pas voir le lieu qu’elle considère comme sa nouvelle maison être détruit, elle ne voudrait pas voir ceux qu’elle considère comme sa famille être tués par les bêtes.  

par humdrum sur ninetofivehelp


avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 26/09/2017
Citoyen
MessageSujet: Re: Julia Keegan Mar 26 Sep - 12:16
Kayne
Pauvre enfant qui n'a jamais eu l'enfance qu'un enfant devrait avoir... Le monde peut être si incompréhensif envers les enfants tourmentés... J'espère que bonheur t'attends dans le futur.

Oh you, tormented soul, je te valide.

_____________________________________

avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 19/09/2017
Localisation : Vers la capital des Blacksmiths
Académicien
MessageSujet: Re: Julia Keegan Mar 26 Sep - 13:31
Iuris
je valide, vive la cuisine
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 16/04/2017
Localisation : Dans l'ombre

Inventaire
Armes:
Objets magiques:
Familiers:
Noble
MessageSujet: Re: Julia Keegan
Contenu sponsorisé
Julia Keegan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Keegan - MAJ de l'aéroport.
» [JULIA CHANG]
» Julia, Baronne de Léglise bleu.
» Présentation de Julia
» Baptême de Julia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Royale :: Présentations validées :: Personnages-
Sauter vers: