Partagez|
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: What time is it ? ADVENTURE TIME ! (fini) Sam 10 Juin - 23:07
Avaris

“ I took a little journey to the unknown
And I come back changed, I can feel it in my bones ”






Avaris



268 ans demi-sang voyageur territoire sylvestre magie blanche

Peau : légèrement bronzée Taille : 5’10 Corpulence : très mince, muscle au niveau des mollets et des bras Cheveux :  foncés, longs, légèrement violacés Yeux : roses Forme non-humaine : Il ressemble beaucoup à une divinité indu. Sa peau bleue et ses quatre bras sont en effet très similaires aux caractéristiques de ces êtres. Il a aussi les cheveux violets, aux épaules, et un symbole en forme de triangle, surplombé d’un cercle, sur le front. Signe(s) distinctif(s) : Il est percé aux oreilles – même s’il ne porte que rarement des boucles d’oreilles – au nombril et aux nipples. Il porte toujours une bague à son annulaire gauche, parfois plus qu’une. Il a aussi des points de rousseur qui paraissent quand il fait soleil.

∞ Caractère

Avaris est un homme très extraverti. Il aime parler, il aime l’aventure et le mouvement ! L’aventure, il l’adore au point de ne pas craindre la mort. Il en vient à n’avoir peur de rien. Certes il n’est pas hyperactif, il peut demeurer tranquille sans problème, mais c’est une inactivité constante qui le rendrait déprimé. Il a besoin de voyager. La routine, ça le tue. C’est probablement pourquoi il n’est pas capable d’avoir un seul amant. Parlant de ceux-ci, Avaris ne traitera jamais l’un de ses amoureux comme moins important qu’un autre. Il adore parler d’eux et les aime tous de façon égale, même s’il est menteur et qu’il cache ses nombreuses conquêtes à ses aimés. Il n’est pas capable de coucher avec quelqu’un qu’il n’aime pas de façon romantique, mais il tombe très, très, très facilement amoureux, ce qui remet parfois en question la valeur de ses sentiments. Homme franchement lunatique, il peut lui arriver d’arrêter de parler en plein milieu d’une phrase pour fixer un point, ou de recommencer une discussion qui avait été arrêtée depuis bien longtemps. Il a été dit plus tôt que Avaris ne craignait rien, mais c’est faux. Il est extrêmement claustrophobe. Il évite tous endroits trop fermés. Il lui est même impossible de dormir dans une chambre trop petite.  

∞ Histoire


Avaris est né en 99 732 à Argos, mais fut rapidement adopté par une famille de sylvestres à Siwa, une petite ville côtière au sud de l’Empire sylvestre. Jeune, ses parents le traitaient comme une richesse exotique à cause de son apparence. Ils l'empêchaient de sortir, mais le couvraient de cadeaux et de bijoux. Cependant, cela attristait Avaris, qui aurait voulu être libre. Isolé, il prenait un grand bonheur à lire les récits fantastiques que ses parents lui amenait. Il lui arrivait de fuguer de temps à autre pour écouter les récits des marins au port. En grandissant, Avaris décida qu’il allait devenir aventurier, lui aussi. Alors qu’il avait seize ans, il quitta la maison et s’engagea dans la marine marchande.

N’ayant jamais connu l’amitié ou l’amour, il était particulièrement réceptif aux compliments de ses camarades de navigation. Ceux-ci étaient rarement à but séducteur, mais Avaris était tout de même charmé. Il tomba amoureux du second et finit par se marier, sous la juridiction du capitaine, avec lui. Il passa quatre ans sur le navire, passionné par sa vie marine, jusqu’à ce que, lors d’une attaque pirate, le vaisseau sombre à la mer. Ils étaient deux survivants. Avaris faisait partie des survivants, pas son mari. Ils finirent par s’échouer sur une île à la faune variée. Ils parvinrent à survivre grâce aux connaissances botaniques de Henry, officier plus jeune qu’Avaris. Le garçon fut d’un support inestimable dans le deuil que vivait son partenaire, au point où celui-ci s’attacha énormément à lui. Après à peine deux mois de deuil, Avaris était dans les bras d’un autre homme.

Ils avaient souvent vu des bateaux passer devant leur île, mais ils n’avaient jamais tenté d’attirer leur attention, comme ils aimaient leur amour isolé du monde. Ce fut donc par pur hasard, après un an de cette vie, que le navire du Hollandais Volant croisa leur chemin. Il fit embarquer les deux amants et les amena à son pays. Le bateau venait aussi du royaume elfique, mais il appartenait à une duchesse qui gouvernait les régions ouest. C’est à elle qu’on présenta les deux naufragés. Ce fut un coup de foudre pour Avaris. Ainsi, lorsqu’après la rédaction du rapport de leur épopée, Henry préféra retourner à Siwa, Avaris refusa de le suivre et rejoint le harem de la duchesse. Il devint rapidement le préféré de sa majesté, ce qui conduisit finalement à leur mariage en 99 753. Il gardera toujours un lien particulièrement puissant avec Zefira. Elle lui avait ouvert une porte vers la polygamie, qui remplissait parfaitement les besoins qu’Avaris avait d’être aimé par plusieurs. C’est aussi elle qui le perça, qui lui enseigna sa culture hétérogène – elle-même étant métis de Blacksmith et Sylvestre, elle adorait raconter l’histoire de son peuple à son roi. Ils ne se l’avouèrent jamais, mais l’un comme l’autre avaient connu le rejet de leurs semblables. Peut-être quelque part se retrouvaient-ils dans leur peur de la solitude.    

Cinq ans passa Avaris à vivre au château. Entre temps, il eut d’autres relations amoureuses que sa femme, mais jamais il ne put connaître la liberté que lui avait offert son expérience dans la marine. Ainsi, quand Zefira chercha des volontaires pour découvrir la chaîne de montagnes elfiques, Avaris se proposa avec grand plaisir. Il partit en expédition avec cinq autres hommes, deux femmes, leurs chevaux et quelques chiens. Le périple fut moins dangereux que ce qu’on aurait cru : les aventuriers découvrirent même un peuple de sylvestre indigène – qui parlait très bien l’elfique, mais qui voulut les attaquer dès qu’ils entrèrent dans leur champ de vision. Avaris parvint à les convaincre de rester. Il finit même par se lier d’amitié avec plusieurs membres du village, si bien que lorsque l’expédition fut terminée, Avaris resta dans la montagne en demandant à ses compagnons de dire à Zefira qu’il allait bien, mais qu’il ne rentrait pas. Certes il préférait la compagnie de sa femme à celle de ses nouveaux amis, mais la vie de confort était en train de le tuer. Il se dit qu’il reviendrait la voir, un jour. Un mois passa en montagne et, une habitude ne changeant pas, Avaris avait déjà formé une relation amoureuse avec une jeune fille de seize ans, puis avec la mère de la fille, son frère, leur cousin. Bref, en trois mois, Avaris était marié avec presque tous les membres du village qui ne se souciaient gère de partager leur mari avec leurs amis. Avaris appréciait le village, car partir à la chasse lui donnait un semblant de liberté, comme dormir à la belle étoile, ou aller faire l’amour à l’une de ses femmes ou l’un de ses maris sous l’une des chutes d’eau qui prenaient leur source au sommet. Cependant, il savait qu’il y avait quelque chose qui manquait. Il savait que le style de vie rudimentaire de la tribu forçait à la routine survivaliste. Il s’ennuyait, mais il ne voulait partir, car c’était presque le paradis pour lui. Puis, elle arriva. Brice.

C’était une demi-sang qui avait quitté Argos, sa ville natale, pour découvrir le monde. Elle rencontra Avaris en, justement, explorant la montagne où il vivait depuis désormais deux ans. Avaris comprit alors que cette femme était la clé de son bonheur. Il quitta le village, embrassant chacun de ses aimés avant de partir, et la suivit. Brice et lui vécurent près de vingt ans ensemble. Au début, leur relation était strictement amicale. Lorsqu’ils visitaient des régions, il n’était pas rare que Avaris finisse dans les draps d’un des habitants locaux et qu’il vante la grandeur de son nouvel amour à Brice. D’ailleurs, quand leur relation devint amoureuse, ce ne fut même pas de l’initiative d’Avaris : ce fut Brice qui fit le premier pas. Ils passèrent donc six ans à s’aimer. Ils avaient vu près de la moitié du royaume sylvestre ensemble. Ils connaissaient chaque coin de colline, chaque rivière, chaque meute de loups qui se cachait dans le fond de la forêt. Ils avaient vu des cyclopes, des dragons, des licornes et même des nécromanciens. Ce qui attisa davantage la soif d’aventure d’Avaris, mais qui éteint doucement celle de Brice. Au mois de mai 99 780, elle annonça à son amant qu’elle était enceinte. Elle lui dit que c’était le meilleur moment pour eux de s’installer. Ce fut un choc pour Avaris. Brice lui avait offert une vie de rêve pendant quatorze ans, et elle lui retirait tout maintenant ? Il ne voulait pas. Elle lui demandait de la choisir elle contre ses douze femmes, contre ses sept maris, contre ses tant d’autres amoureux, contre Henry et Zefira. Il ne pouvait pas, mais il accepta. Neuf mois passèrent et il réalisa qu’il n’en était pas capable, alors il s’enfuit de la maison qu’ils avaient bâti ensemble. Il n’y reviendrait jamais.    

En deuil de sa vie parfaite, Avaris revint les pieds trainants chez sa duchesse. Sa peine disparut un peu après leurs retrouvailles. Comme elle savait qu’il serait triste s’il était stagnant, elle lui proposa un emploi de journaliste qui lui permettrait de voyager à travers le pays pour y documenter les différentes cultures. Ce fut donc la vie d’Avaris pendant bien longtemps. Une vie semblable à celle qu’il aurait rêvé avec Brice, mais seul, et quelque peu guidée par le but de renseigner sa reine. À ses 230 ans, on l’enleva à sa fonction, parce qu’une guerre d’indépendance avait éclaté dans la région des Ardennes, une riche région boisée à l’est de l’Empire. Un groupe de blacksmiths s’étaient d’ailleurs joint à eux. Zefira avait ramené Avaris à elle pour le protéger, mais il préféra, lui, se joindre aux hostilités. Alors qu’il avait commencé ennemi des rebelles, il finit par trahir son camp et les rejoindre, pour un homme – un blacksmith – rencontré au combat. Ils perdirent la guerre après 20 ans, mais son nouvel amant était resté vivant. Abel, c’était son nom, était un jeune révolutionnaire blacksmith qui voulait venger son peuple des atrocités commises par les sylvestres. Il croyait que ceux-ci étaient tous inférieurs à sa race et tous profondément racistes, mauvais. Il pensait que les Naïades devaient aussi payer. Avaris, fou amoureux, le suivit après la guerre. Il se ramassa à participer à des attentats, à tuer des gens. Au début, il se disait qu’ils le méritaient. Ces gens ne l’avaient-ils pas isolé, lorsqu’il était jeune, seulement à cause de sa couleur de peau ? Il finit cependant par réaliser que cette façon de penser était ridicule. Il avait connu assez de sylvestres pour savoir qu’ils n’étaient pas tous les démons blancs qu’haïssait Abel. Il voyait la rancœur dévorer peu à peu le cœur de son amoureux. Il voyait la différence immense qui existait entre eux. Le rejet l’avait lui formé à tenter d’être aimé par tous, mais Abel avait reçu le rejet avec de la haine et croyait que l’amour, même dans les bras de son amant, n’existait pas. Avaris n’avait jamais aimé une âme aussi remplie d’amertume que celle-là. Il se promit de ne pas l’abandonner tant qu’il n’aurait pas réussi à le sauver.

Mais on finit par lui arracher brutalement Abel à lui. Ce dernier avait décidé qu’il voulait descendre le prince Éric, héritier au pays des Naïades. Abel méprisait les Naïades de ne pas avoir aidé son peuple lors de la première guerre et voulait que leur nation tombe. Son groupe terroriste ne partageait cependant pas son opinion et il dut le quitter pour poursuivre ses plans. Avaris le suivit, essayant de le convaincre de ne pas attaquer le noble, qui avait alors 13 ans. Ceci ne fonctionna évidemment pas. Abel essaya de tuer Éric, sans succès car des gardes parvinrent à le capturer avant. Il fut condamné à la prison à vie. Avaris, ne pouvant se permettre de voir son amant dans une telle situation, le fit s’évader. À son tour son visage fut observé et des grandes recherches furent mises en place pour qu’on le retrouve. Il était devenu un criminel grave aux yeux des Naïades. Il ne pouvait même pas passer la frontière, encore moins avec un assassin à son bras ! Abel, lui, bouillait de rage. Il déferla toute sa colère sur son amant. Ils vécurent cachés chez les Naïades bien longtemps, pris l’un à l’autre, car ils étaient seuls sinon, mais Abel haïrait désormais Avaris comme il haïssait les autres. Ce sont des troupes de Zefira qui les firent s’évader les deux, leur offrant l’asile.  

Chez elle, personne ne jugea Avaris pour sa trahison. Zefira l’aimait trop pour lui en vouloir, et son peuple la suivait dans tous ses choix. Elle jeta toute la faute sur Abel. Elle le fit mettre au cachot. Avaris vint le visiter à tous les jours, malgré les injures que lui crachait son ancien amant à chaque fois qu’il essayait de lui parler. Un matin, il vint mettre les pieds dans la prison. Il avait disparu. Il n’osa jamais demander à Zefira ce qu’elle avait fait de son aimé. Quelque part, il savait.  

Après cet épisode, il se montra plus détaché. Il comprit d’Abel que vivre dans le passé était toxique. Avaris ne tomberait plus aussi bas que lui, il se l’était promis. Plus jamais il n’essaierait de réparer une créature blessée. Plus jamais il ne tuerait quelqu’un.

Il apprit un jour que la ville d’Argos était menacée d’être détruite à cause des tremblements de terre, il décida donc de quitter, encore une fois, sa reine pour aller visiter la métropole. Malgré les choses qu’il a vues et vécues avec Abel, rien ne pourra jamais détruire sa soif de connaissance et d’aventure. Il allait découvrir Argos avant sa chute.

∞ Aspect social

Avaris est un nomade qui a quitté la famille qui l'a adopté. Son style de vie l’a condamné à ne pas être particulièrement riche, au point où il est obligé parfois de dormir dehors. Ça ne le dérange pas. Il gagne de l’argent en réalisant des petits travails ici et là. Il n’accepte cependant jamais un travail qui ne l’intéresse pas, ce qui augmente davantage ses problèmes financiers. Il est endetté, et s’il arrive à survivre, c’est parce que sa femme la duchesse lui envoie de l’argent lorsqu’il est trop au fond. Parlant de celle-ci, elle est l’une des seules qui gardent des liens très solides avec Avaris. Elle est aussi la seule à connaître ses autres conquêtes amoureuses, mais elle s’en moque. Elle aime inconditionnellement son duc. Avaris est marié ou fiancé au total quarante-cinq fois, mais a eu cinquante-trois relations amoureuses. Il a aussi un enfant qu’il a abandonné et sa mère demi-sang avec. Il parle surtout l’elfique, mais il sait se débrouiller, sans être un expert, dans presque toutes les langues du continent. Ce sont évidemment ses nombreux voyages qui lui ont permis de développer une telle connaissance. Il est, malheureusement pour lui, un criminel recherché dans le royaume des Naïades et doit donc l’éviter. Concernant les dragons, il se moque bien de leur situation. Si ceux-ci se libèrent, il va simplement quitter la ville. Il trouve cela quand même dommage qu’un si bel héritage historique et culturel soit perdu avec la destruction d’Argos. C’est pourquoi il veut la découvrir avant. Il ne pense pas vraiment que les dragons soient combattables ou arrêtables, mais il aimerait bien qu’ils le soient.  
 


par humdrum sur ninetofivehelp

_____________________________________



I have seen what the darkness does
Say goodbye to who I was


avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 07/06/2017
Localisation : Partout à la fois

Inventaire
Armes:
Objets magiques: Sac sans fond
Familiers: Kaäs et un veau
Étranger
MessageSujet: Re: What time is it ? ADVENTURE TIME ! (fini) Jeu 15 Juin - 19:31
Avaris
Finiiiiii (scusez c'est pas tant palpitant lol)

_____________________________________



I have seen what the darkness does
Say goodbye to who I was


avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 07/06/2017
Localisation : Partout à la fois

Inventaire
Armes:
Objets magiques: Sac sans fond
Familiers: Kaäs et un veau
Étranger
MessageSujet: Re: What time is it ? ADVENTURE TIME ! (fini) Jeu 15 Juin - 19:33
Claudia
Je te valide, jeune enfant
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 17/03/2017

Inventaire
Armes: Sabre
Objets magiques: Pierre magique et chapeau magique
Familiers: Lapin et deux chiens
Académicien
MessageSujet: Re: What time is it ? ADVENTURE TIME ! (fini) Jeu 15 Juin - 19:34
Avaris
ok merci XD

_____________________________________



I have seen what the darkness does
Say goodbye to who I was


avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 07/06/2017
Localisation : Partout à la fois

Inventaire
Armes:
Objets magiques: Sac sans fond
Familiers: Kaäs et un veau
Étranger
MessageSujet: Re: What time is it ? ADVENTURE TIME ! (fini) Jeu 15 Juin - 19:34
Claudia
I still kinda hate you tho
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 17/03/2017

Inventaire
Armes: Sabre
Objets magiques: Pierre magique et chapeau magique
Familiers: Lapin et deux chiens
Académicien
MessageSujet: Re: What time is it ? ADVENTURE TIME ! (fini) Jeu 15 Juin - 19:35
Avaris
IT'S NOT MY FAULT
I'M NOT TO BLAME

_____________________________________



I have seen what the darkness does
Say goodbye to who I was


avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 07/06/2017
Localisation : Partout à la fois

Inventaire
Armes:
Objets magiques: Sac sans fond
Familiers: Kaäs et un veau
Étranger
MessageSujet: Re: What time is it ? ADVENTURE TIME ! (fini) Jeu 15 Juin - 19:35
Claudia
YOUR EXCUSES ARE NOT WORKING WITH ME
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 17/03/2017

Inventaire
Armes: Sabre
Objets magiques: Pierre magique et chapeau magique
Familiers: Lapin et deux chiens
Académicien
MessageSujet: Re: What time is it ? ADVENTURE TIME ! (fini) Jeu 15 Juin - 19:35
Avaris
Stop living in the past o/

_____________________________________



I have seen what the darkness does
Say goodbye to who I was


avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 07/06/2017
Localisation : Partout à la fois

Inventaire
Armes:
Objets magiques: Sac sans fond
Familiers: Kaäs et un veau
Étranger
MessageSujet: Re: What time is it ? ADVENTURE TIME ! (fini) Jeu 15 Juin - 19:37
Claudia
No
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 17/03/2017

Inventaire
Armes: Sabre
Objets magiques: Pierre magique et chapeau magique
Familiers: Lapin et deux chiens
Académicien
MessageSujet: Re: What time is it ? ADVENTURE TIME ! (fini) Jeu 15 Juin - 19:59
Azran
validé !
avatar
Messages : 8
Date d'inscription : 22/03/2017
Localisation : un peu partout dans la ville et ses alentours
Académicien
MessageSujet: Re: What time is it ? ADVENTURE TIME ! (fini)
Contenu sponsorisé
What time is it ? ADVENTURE TIME ! (fini)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Adventure Time (ouais !)
» [29/04/2015] Kit créateur de niveau Adventure Time
» Tilesets Adventure time !
» Free time [ouvert à ceux qui veulent]
» OuO ♦LOLILOL ENVOIE MOI UN MESSAGE (✿◠‿◠)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Royale :: Présentations validées :: Personnages-
Sauter vers: