Partagez|
MessageSujet: The nine of us Jeu 8 Fév - 17:51
Ashes

“ I'll cut away everything
And tear away everything ”






Ashes Heavenlight



50 060 Masculin Dragon Voyageur Laboratoires Blacksmith Magie Rouge (techniquement)

Peau : Blanche Taille : 6’1 Corpulence : Svelte Cheveux :  Longs, rouges Yeux : Paires (jaune/verts) Forme non-humaine : Dragon (race en particuliée inconnue) Signe(s) distinctif(s) : Vieilles cicatrices et marques d’injections qui sont devenus une partie de son corps et sont insoignables.

∞ Caractère

Ashes
Ashes est l’original et l’une des trois personnalités dominantes. Ashes priorise sa liberté et ses besoins avant tout. C’est un homme égoïste, mais il ne recherche pas le mal des autres. Il veut simplement être libre de faire ses propres choix. Il ne peut pas tolérer de perdre le contrôle, ça le rend défensif et paniqué. Et un Ashes qui panique peut laisser place à X qui est toujours calme et en contrôle, même quand il ne l’est pas. Ce qui enrage Ashes et le fait sentir impuissant. Ashes n’aime pas se faire questionner sur son autorité, ni humilié. Il se fâcherait, mais lorsqu’il est fâché, Kaos est généralement celui qui prend le contrôle, puisqu’il est toujours dix fois plus outré que tout le monde. Voir Ashes actuellement fâché sans personne qui prend contrôle est extrêmement rare. Ashes se sent secrètement impuissant face à X et Kaos. Et ça le frustre énormément. Mais Ashes n’est pas quelqu’un qui abandonne. Plus maintenant. Il est déterminé à avoir le contrôle de sa vie. Il adore explorer le monde. C’est sa passion. Apprendre est quelque chose qu’il adore. Il est direct et très honnête. Et en échange, il veut qu’on le soit avec lui. Ashes se sent honnêtement seul, puisque personne ne veut être ses amis. Ce qui l’apporte à étudier les relations familiales et les amitiés autour de lui. Il s’est fait une idée de ce qu’est l’idéale famille et l’idéale amitié. Ashes est bisexuel.

X
X est un gentleman qui a toujours un haut de forme sur lui et une canne. Il est poli et courtois. Mais son visage reste vidé de toutes expressions, bien que son ton de voix change. Malgré sa politesse, X est plutôt un avocat du diable. Il ne récent aucune émotion face à la misère d’autrui et priorise la sécurité d’Ashes et Kaos avant tout. Il est prêt à décapiter des parents pour ensuite gentiment vendre leur fille à une maison de prostitution. Il agira comme s’il venait simplement d’aller à l’épicerie. C’est un scientifique. Il est horriblement intelligent et ne ressent aucune empathie pour autrui.
X est l’une des trois personnalités dominantes. Il est... Quelque chose. Son orientation sexuel n’est pas clair pour personne… X considère Nameless, Mia, Dusk et Dawn comme étant des ‘’accidents’’. Order est un parasite qu’il doit éliminer. Et puis il y a Kid…

Kaos
Kaos est une créature de folie et de domination, portant un foulard noir sur la tête. Kaos est violent, sanguinaire et sans pitié. Il recherche le sang pour la simple et bonne raison que ça l’amuse. Il est fou. Il est colère. Haine. Rage. Il est stupide. Mais personne ne se plaint. Mieux vaut avoir un homme puissant et dangereux stupide que dangereux en plus.
Kaos est l’une des trois personnalités dominantes. Il est pansexuel. Kaos se fiche royalement des autres personnalités, excepté Ashes et X qui, selon lui ‘’ne savent pas vivre’’. Malgré cela, il semble effrayé de rendre un ou l’autre fâché, ce qui démontre un respect et une acceptance envers les deux personnalités. Kaos est actuellement effrayé d’Order et le sujet le rend généralement balistique.

Nameless
Nameless est un vieillard ayant toujours une pipe qu’il fume constamment. Il est sénile et raconte souvent des histoires loufoques sur ses aventures passées en tant que navigateur. Aventures qui ne se sont jamais actuellement produites. Il est bon et attentionné avec la petite jeunesse et un bon guide qui assure que les dirigeants sont tous des salauds et qu’il vaut mieux suivre son cœur.
Nameless est une personnalité secondaire, qui aime bien toutes les personnalités, excepté Order qui l’effraie. Il est homosexuel, mais se dit trop vieux pour ce genre d’activité.

Mia
Mia est une jeune fille qui porte des lunettes. Elle est extrêmement nerveuse et timide. Elle est studieuse et est la soigneuse du groupe. Elle n’aime pas se faire marcher dessus et va parfois protester, mais elle prend rapidement son trou une fois effrayée. Elle a peur facilement, puisqu’elle est ‘’faible’’. Elle est toujours frustrée lorsque ‘’les gars se blessent’’.
Mia est une personnalité secondaire. Elle accepte toutes les personnalités et d’Order, qu’elle semble craindre. Mia ne réalise pas qu’ils sont dans le même corps. Elle parle beaucoup de leurs interactions les uns avec les autres, ce qui est possible que ce soit des interactions qui se produisent dans la tête d’Ashes. Elle est hétérosexuelle et les femmes l’intimident.

Dawn
Dawn est un jeune homme qui porte des gants rouges et noirs. Il est maladroit et pas très habile avec les mots. Il devient facilement amoureux et se met à rougir facilement et à perdre sa contenance très facilement par la suite. Il essaie de paraître confiant et cool, mais n’y arrive simplement pas. Et il le sait. Il est vraiment un bon gars qui veut simplement le bien de tous. Il n’a aucune magie, mais il est un très bon enchanteur. Ce qu’il dit être son métier.
Dawn est une personnalité secondaire. Il aime les autres personnalités et craint Order. Il ne s’entend pas bien avec Dusk avec qui il semble s’obstiner en tout temps. Il est bisexuel.

Dusk
Dusk est un jeune homme qui porte des gants blancs très élégants. Il se porte droit et est très fier. Il est plutôt féminin et narcissique. Il est extrêmement loyal à Ashes, X et Kaos et agit toujours en conséquence de leurs désirs. Il ne ferait jamais quelque chose à l’encontre de ce qu’ils veulent et considère que ceux qui prennent des décisions de ce genre comme des ennemis. Dusk est généralement calme et prend toujours le temps de réfléchir avant d’agir, mais il peut être cruel avec ses mots. Il dit avoir travaillé dans un spa.
Dusk est une personnalité secondaire et est homosexuel. Il craint Order et déteste Dawn, qu’il considère honteux pour Ashes, X et Kaos. Il vénère ces derniers et accepte les autres.

Kid
Kid est un enfant d’environ 8 ans. Il est une personnalité d’Ashes et les autres sont au courant de lui, mais il ne dit jamais rien. Ne fait jamais rien. Et n’a jamais pris le contrôle… Il est très calme. Et silencieux… Rien d’autre n’est connu de lui.

Order
Order est un homme très sérieux qui recherche l’ordre et l’équilibre partout, habillé en complet cravate impeccable. Il démontre un manque d’intérêt pour à peu près tout le monde excepté Ashes, qu’il veut retourner aux laboratoires. Order est un perfectionniste et un maniaque de la propreté.
Order est bisexuel et la personnalité la plus contenue par Ashes, X et Kaos, qui travaillent très fort pour ne pas qu’il ressorte, pour la simple et bonne raison qu’Order est la personnalité la plus puissante d’Ashes puisqu’il peut utiliser toutes les habilitées magiques du corps et qu’il souhaite retourner aux laboratoires. Order n’a conscience que d’Ashes, X et Kaos et n’a aucune idée qu’il y a d’autres personnalités.

∞ Histoire

[Below]

∞ Aspect social

Ashes déteste les nobles, mais surtout ceux des 14 Familles et les évitent à tout pris. X a vu des opportunités de travails dans la ville par contre… Ashes n’a aucun ami. Personne ne veut s’associer avec lui, il est trop bizarre. Excepté Hector. Mais pour combien de temps? Sylvestre et angélique est parlé par toutes les personnalités. X et apparemment Kid et Order peuvent également parler kuzdhul, enochian et morgoth. Ashes est aisé financièrement. Il a ce qu’il a besoin. Ashes ne connaît rien de la situation des dragons, puisqu’il évite Argos du mieux qu’il peut.


par humdrum sur ninetofivehelp
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 27/12/2017
Localisation : With them
Étranger
MessageSujet: Re: The nine of us Jeu 8 Fév - 17:54
Ashes
∞ Histoire

Le bébé fût donné par la mère aux scientifiques.

Ashes fût élevé dans un laboratoire par des scientifiques. ‘’Élevé’’ n’est peut-être pas le bon mot en fait. Il fût utilisé. Le bébé dragon servit de rat de laboratoire toute sa vie. C’est pour ça que lorsqu’on présentait une aiguille devant le jeune garçon de 4 ans, sa réponse automatique était de lever ses bras pour leur offrir un accès facile pour insérer l’aiguille. Il recevait de la nourriture qui le rendait malade mais ne se plaignait jamais. Le jeune garçon ne pouvait pas réaliser que la raison de ses vomissements, ses maux de tête, ses pertes de connaissance était lié à la nourriture et aux injections qu’il recevait.

Ashes était silencieux et obéissant. Il passait ses journées dans une petite chambre, avec des semblants de jouets, et puis les scientifiques l’appelaient et expérimentaient sur lui. Ashes étaient apporté dans une pièce où il devait de transformer en dragon à chaque mois. Il avait alors l’occasion de se promener comme il veut, mais la pièce était vide. Alors il n’y avait pas grand-chose à faire que de se coucher et voler un peu.

Au déjeuner, dîner et souper, chaque cobaye étaient apportés dans la grande cafétéria. Les cobayes étaient généralement effrayants et étranges, alors Ashes restaient loin d’eux et tout seul dans son coin. Mais au fil du temps, des gens vint le voir et il se fit des amis.

Yundi, un vieux dragon qui était un mercenaire avant de se faire capturer. C’était le préféré d’Ashes et il avait toujours des histoires fascinantes à raconter. C’est lui qui alluma un feu pour la vie en Ashes. Pour la rébellion. Qui lui apprit pourquoi il souffrait presqu’à chaque jour. Qui lui apprit que la vie était plus que les murs autour de lui. Qui le rendit curieux et lui donna le goût de l’aventure. De sortir dehors.

Velora et un kraken aveugle et sourd de l’œil et l’oreille droite. Elle est plutôt silencieuse, mais elle réconforte toujours Ashes lorsqu’il pleure à cause des douleurs des expériences. Elle montrait aussi des petits jeux à Ashes durant les courts moments qu’ils ont ensemble.

Guren est une licorne qui s’est fait couper les deux bras le jour qu’il est arrivé ici. Ashes a été assez gentil pour le nourrir puisqu’il ne pouvait pas et ils sont devenus amis. Guren est drôle et optimiste. Il aime rire et faire rire, alors il aide les autres à oublier leur situation. Malgré tout ce qui se passe, Guren reste confiant et fier et possède un grand cœur qui veut aider les gens autour de lui.

Lila est la dernière et est seulement un peu plus vielle qu’Ashes. Elle est un mouton et est terrifiée par tout ce qui se passe. Contrairement à Ashes, elle avait vécu à l’extérieur quelques années avant d’être apporté aux laboratoires. Ashes s’est fait une amie de son âge en elle.

Les cinq ont, ensemble, découvert exactement quel était cet endroit et ce qu’on leur faisait. À force de ramasser des informations et en plaçant les pièces du puzzle au bon endroit, ils réalisèrent que les laboratoires avaient été créé par une ou plusieurs Famille d’Argos et qu’ils étaient cachés dans l’un des souterrains du royaume blacksmith.

Ils découvrirent que Guren était un cobaye pour des expériences sur la régénération instantanée. Les scientifiques cherchaient un moyen d’incérer un gène qui regénèrerait automatiquement n’importe quelle race.

Lila était cobaye dans des expérimentations qui cherchaient à extraire la magie et les capacités naturelles des animaux fantastiques.

Velora faisait partie d’expérimentations qui analysaient le cerveau des animaux et cherchaient à ‘’endormir’’ la partie animal ou humaine complètement, pour ne laisser que l’autre partie éveillée.

Yundi faisait partie d’expérimentations qui cherchaient à mixer les gênes des animaux pour donner d’autres capacités qu’une certaine race n’avait pas à la base, dans l’espoir de créer une arme destructrice et non-tuable.

Et Ashes faisait partie d’expérimentation qui recherchait à séparer l’animal et l’humain, pour rendre les ‘’animaux’’ qu’ils étaient, dignes de cohabiter avec eux. Les scientifiques semblaient croire que les animaux fantastiques étaient en fait, simplement des âmes de faes et humains qui se sont retrouvés prisonniers dans des corps animaux lorsqu’ils cherchaient à être réincarnés. Et donc, ils tentaient de les ‘’sauver’’.

Les scientifiques étaient tous des anges et des nobles. Et alors qu’il écoutait les histoires de Yundi, un feu commençait à s’allumer à l’intérieur d’Ashes. Les flammes de la rébellion. De la colère. De la rage face à sa situation. Il voulait être libre. Il voulait explorer le monde et être capable de faire ce qu’il voulait. Il ne voulait plus souffrir chaque jour de son existence. Il commença à protester et montrer de la résistance. Il cria les noms que Yundi utilise pour parler des scientifiques avec eux, dans la face des scientifiques.

Il se fit punir. Évidemment. Se faire frapper avec une ceinture, un bâton. Parfois même se faire électrocuter, brûlé ou gelé par des pierres magiques.

Ashes passa des nuits entières à pleurer dans sa chambre. Les scientifiques étaient méchants et faisaient peur. Mais il était têtu. Comme Yundi. Il ne dit pas aux autres qu’il résistait. Puisqu’ils disaient que lui et Lila ne devrait pas résister, puisqu’ils n’étaient que des enfants. Il ne voulait pas les inquiéter.

Les résistances étaient de plus en plus fréquentes. Et de plus en plus violentes. Jusqu’à ce qu’il attaquât des scientifiques et tenta de les brûler vivants. Ce fut comme un signal pour les scientifiques. Être gentil et attentionné, c’était fini. Les simples expériences innocentes d’injections n’étaient plus nécessaires, l’enfant était évidemment en besoin intense de comprendre EXACTEMENT quelle était sa position.

Le lendemain matin, Ashes ne fut pas apporté à la cafétéria pour déjeuner. Il fût apporté à sa salle de laboratoire. Quelque chose avait changé à l’intérieur et ça sautait aux yeux. Le mur du fond avait été ouvert (en ses douze ans dans le lab, Ashes n’avait aucune idée que la salle s’agrandissait) et une sorte de petit bassin avait été creusé dans le sol. L’eau était transparente mais avec d’étrange reflet jaune et rosé.

Il fut placé sur le lit d’expérimentation, comme d’habitude, et on lui injecta un produit dans le bras, comme d’habitude.

Ce qui n’était pas habituelle, c’était que le produit se mit à chauffa immédiatement dans son sang. La température augmenta jusqu’à brûler et le produit se répandit rapidement dans son sang, brûlant ainsi tout son corps. Ashes hurla et hurla et pleura. Il demanda qu’est-ce qu’ils avaient fait, pourquoi ils l’avaient fait et tenta de se gratter furieusement pour désespérément enlever le produit de ses veines, mais les scientifiques lui prirent les bras et les jambes et l’apportèrent à la bassine.

Ils le firent s’asseoir dos à l’eau, alors qu’Ashes tentait sans succès de se déprendre de leurs griffes, et un scientifique lui prit les épaules…

Et lui plongea le visage dans l’eau, dos courbé, jambes retenues.

Ashes tenta de se dépendre. De hurler. Mais il ne fit qu’avaler l’eau qui avait un étrange goût.

Son corps le faisait tellement souffrir, il souhaitait s’arracher la peau et il était incapable de respirer. Il s’étouffait dans l’eau. Il se débattait en vain. Et il était incapable de penser clairement.

Il fut tiré hors de l’eau. Et alors qu’il tentait de reprendre son souffle, il fut frappé au visage par une autre ange.

Puis replongé dans l’eau.

Et le cycle se répéta. Encore. Et encore. Et encore.

On lui criait des mots. Ashes entendaient quelques parties…

’’Do you really want to stay a savage all your life?’’ ‘’Come on! Don’t let a beast CONTROL you!’’ ‘’Can’t do it?’’ ‘’Guess you’re just a monster!’’ ‘’Monster!’’ ‘’Monster!’’ ‘’MONSTER!!’’

Que se passait-il? Pourquoi on lui faisait subir cela? C’était les dernières questions qu’Ashes se posa avant de perdre connaissance.

Le processus ne cessa pas. Au début, Ashes criait et tentait de s’enfuir lorsqu’on venait le chercher dans sa chambre. Il ne voulait pas revivre cette expérience. Mais jour, après jour, après jour, c’était la même routine. Ce fut le mois le plus long de la vie d’Ashes. Les scientifiques tentaient de briser son esprit, mais tout ce que le pré-adolescent ressentait était une rage bouillante qui augmentait de jour en jour… Ainsi qu’une terreur. Ashes était terrorisé des scientifiques.

Les expérimentations redevinrent régulières une fois le mois terminé. Mais Ashes entra rapidement dans l’adolescence et les scientifiques ne prenaient plus de gants blancs avec le jeune cobaye.

Les expérimentations devinrent un mixte de drogues, torture physique et torture psychologique.

Sujet DRAG001/19 octobre 49 956/Séance #1

DÉBUT DE LA SÉANCE

Sujet DRAG001 est assis sur la chaise, ses chevilles et sa taille attachés. Ses mains sont attachées au milieu de la table. Docteur Ugmel Fergail est en charge de poser les questions. Docteur Arnachel Myzzrim et en charge des corrections. Docteur Strauf Vychedkevitch est en genre de noter la séance.

Doc. Fergail : What are you?

Sujet DRAG001 : Your murderer.

Doc. Myzzrim procède à effectuer la correction et casse l’un des doigts de sujet DRAG001 qui hurle.

Doc. Fergail : What are you?

Sujet DRAG001 : F-FUCK!!

Doc. Myzzrim effectue la correction. Sujet DRAG001 hurle.

Doc. Fergail : What are you?

Sujet DRAG001 : A-A DRAGON!! A DRAGON!!

Doc. Myzzrim effectue la correction. Sujet DRAG001 hurle.

Doc. Fergail : What are you?

Sujet DRAG001 : W-W-WHY?? A D-DRAGON! I JUST SA—

Doc. Myzzrim effectue la correction. Sujet DRAG001 hurle puis sanglote.

Doc. Fergail : What are you?

Sujet DRAG001 : [En sanglotant] W-What do you w-want…?

Doc. Myzzrim effectue la correction et se déplace ensuite vers l’autre main. Sujet DRAG001 hurle et pleure. À ce moment, sujet DRAG001 semble désespéré et terrorisé.

Doc. Fergail : What are you?

Sujet DRAG001 : I DON’T K-KNOW!! J-JUST TELL ME!! TELL ME—

Doc. Myzzrim effectue la correction. Sujet DRAG001 hurle ‘’No’’ et sanglote.

Doc. Fergail : What are you?

Sujet DRAG001 : I HATE YOU!! I HATE YOU AND I’LL KILL YOU ALL!!!

Doc. Myzzrim effectue la correction. Sujet DRAG001 hurle de rage et tente violemment de se défaire de se libérer. Sujet DRAG001 est très pâle.

Doc. Fergail : What are you?

Sujet DRAG001 tente de se défaire de ses contraintes

Doc. Myzzrim effectue la correction. Sujet DRAG001 hurle et tente de se jeter sur Docteur Myzzrim.

Doc. Fergail : What are you?

Sujet DRAG001 rugit après Docteur Fergail

Doc. Myzzrim effectue la correction. Sujet DRAG001 hurle et se calme.

Doc. Fergail : What are you?

Sujet DRAG001 sanglote en silence, front contre la table

Doc. Myzzrim effectue la correction. Sujet DRAG001 hurle.

Doc. Fergail : What are you?

Sujet DRAG001 perd connaissance

FIN DE LA SÉANCE

Notes : Sujet DRAG001 fut soigné, puis transporter dans sa chambre. La prochaine séance recommencera aussitôt qu’il reprend connaissance. Pour éviter qu’il s’évanouisse, nous tenterons de lui injecter le sérum B15KLP67 avant de commencer.

On tenta également d’utiliser la magie.

Ashes était attaché sur une chaise.

On apporta de longues aguilles, trempé dans un étrange liquide mauve.

Un mage se plaça devant lui.

Deux assistants prirent ses mains.

Les aiguilles furent alignées sous ses ongles.

Lentement, les aiguilles pénètrent sa peau.

Ashes hurla, se débattit, pleura.

Le processus fut répété à ses orteils.

Ashes ne savait pas si c’était à cause du liquide mauve ou du mage qui effectuait des chants devant lui, mais il sanglota silencieusement et resta hébété tout le restant de la séance.

Il n’y avait pas d’espoir pour Ashes. Il vieillissait et passa des années et des années avec la même routine. Il devint amorphe. Il ne savait même pas pourquoi il se battait. Sa vie avait toujours été ainsi. Rien ne changerait, parce qu’il n’y avait rien d’autre. Il ne portait plus attention aux histoires de Yundi. Sauf pour occasionnellement dire ‘’Shut up, Yun. Stop spewing bullshit around’’. Ashes était le seul du groupe qui n’avait jamais vu le monde extérieur. Il n’y croyait pas. Il n’y croyait plus.

‘’Life is all about those scientists and their experiments.’’ Est-ce qu’Ashes se dit un jour, avant que les scientifiques entrent dans sa chambre pour l’apporter à sa salle d’expérimentations. Une fois entré, il vu le directeur de cette section des laboratoires, rien d’étrange, et plusieurs nouveaux scientifiques, rien d’étrange. On le fit se coucher sur la table d’expérimentation, rien d’étrange. Les scientifiques parlèrent entre eux un moment. Rien d’étrange. Ashes les mis en sourdine. Il ne comprenait rien, après tout. Le directeur sorti. Rien d’étrange. Il allait probablement revenir. Après tout, Ashes était là depuis 10 000 ans, et il adorait son dragon, le plus pure des laboratoires. Ashes ne savait pas ce que cela voulait dire, par contre.

Les scientifiques se disputaient sur les produits à utiliser pendant qu’Ashes entendait, couché et silencieux.

……

……………

………………………

Le sujet se redressa doucement sur la table. Les scientifiques s’arrêtèrent pour le regarder. Bien qu’il soit sous certaines drogues, il ne faudrait pas qu’un sujet aussi dangereux que DRAG001 devienne soudainement agressif. Lorsque DRAG001 posa son regard sur eux, tous figèrent. L’aura, l’attitude, la manière de se tenir… Les yeux. Tout pointait à une conclusion évidente pour tout le monde, même les nouveaux scientifiques qui n’avaient jamais vu sujet DRAG001 avant. Cette personne assise sur la table d’expérimentation n’était pas sujet DRAG001.

Lorsque la voix se fit entendre, un accent élégant mais pas celui du sujet prononça ces mots particuliers :

-My, oh my. You can’t use those two together. Are you trying to kill your subject? Les scientifiques ne firent que regarder l’individu en silence. Un silence qui s’étira…. Jusqu’à ce qu’il rouvre la bouche à nouveau pour expliquer exactement pourquoi les deux sérums arrêteraient le cœur du sujet et le tuerait sans chance de le ramener à la vie, avec un savoir anormal et inquiétant sur le sujet. Il expliqua même quelle serait les meilleures drogues à prendre pour la journée, avec ce que les scientifiques discutaient de faire.

De lent applaudissement se firent entendre du côté de la porte. Le directeur était revenu et avait assisté à cette impressionnante démonstration de savoir.

-Impressive. Very impressive and accurate. You’re not subject DRAG001, are you?

-Oh no! I am not! Far from it, actually. I am more of a scientist myself, you see? Aaah, I see that look in your eyes but no. Your experiments haven’t work. The dragon and human are not separated. Far from it.

-Then… Who are you? What happened?

-What happen really is irrelevant. I’m afraid subject DRAG001 will be absent for… Maybe ever, sadly. And who am I… I am just another subject around you. Call me X, then.

Le directeur était intrigué. Qui était X? Que pouvait-il savoir? À quel point était-il différent de sujet DRAG001? Les expérimentations, ce jour-là, furent suspendues. Le directeur apporta X avec lui dans plusieurs salles et le laissa aller avec ses intuitions et son savoir qui semblait sortir de nulle part. X expérimenta sur les autres cobayes avec une intelligence et une expertise effrayante. Le directeur était au paradis. Il adora immédiatement X et décida de le faire son assistant. X fut transporter dans des meilleurs quartiers et fut donner des papiers d’autorité et une blouse de laboratoire.

X se regarda dans le miroir de la nouvelle chambre spacieuse où il vivait à présent. Il posa le haut de forme qu’il a récupéré sur sa tête et mis ses deux mains sur sa canne et haussa un sourcil.

-Well, that wasn’t that hard, was it, Ashes?

Durant les jours qui suivirent, beaucoup de controverse se développa par rapport à X. X faisait un travaille impressionnant et n’hésitait jamais à trancher la main d’un de ses anciens camarades. Mais certains scientifiques étaient… Haineux. Envers L’ANIMAL, le MONSTRE, qui se prenait pour l’un d’entre eux. Beaucoup de protestations circulaient, certaines extrêmement vocales et d’autres en discrets murmures.

D’autres scientifiques jalousaient simplement X et son savoir. D’où sortait toutes ces connaissances et cette expertise? Sujet DRAG001 n’a jamais eu aucune éducation. Il ne savait ni lire, ni écrire. Alors encore moins quels produits et élément l’ont mettait dans le sérum C848AA2B, ou n’importe quel sérum des laboratoires, puisqu’ils étaient tous expérimentaux. Quelque chose ne tournait pas rond dans cette histoire.

Une autre partie des scientifiques étaient terrorisés par X. X avait une aura, une manière de se déplacer, de se tenir et de parler qui était simplement… Troublant. Et mettait les gens sur les nerfs.

La dernière partie appréciait les avancer que le savoir d’X leur permettait et le tolérait donc. Le directeur faisait partie de cette partie.

Pendant ce temps, X ne semblait pas du tout préoccuper par l’avis des autres. Il ne semblait même pas le remarquer ou réaliser que les oppositions existaient.

Mais X le savait très bien. Il n’était simplement pas effrayé par ces scientifiques inférieurs. Il devait simplement bien jouer ses cartes. Être professionnel et ne jamais être distrait (rien de difficile) et continuer de montrer plus et plus et plus de progrès. Et toujours être à l’affut. Car l’on tenta de le saboter à plusieurs reprises. Et chaque fois, X se démontra plus intelligent, plus rapide et pleins de ressources pour régler le problème. Cette dernière technique étant sa préférée. Utiliser les ‘’sabotages’’ pour faire quelque chose d’encore mieux sur les cobayes étaient la plus rapide manière de monter en grade.

Et X monta, et monta, et monta. Les années passèrent et il eut finalement ce qu’il voulait.

Des cobayes à lui de décider ce qu’il allait faire avec. Et X savait exactement ce qu’il allait faire avec. Des monstres. Des monstres qui ne pourront faire rien d’autre que de lui obéir. Lui. Leur tortionnaire. Oh my. Être torturer par quelqu’un, venir à détester cette personne de tout notre âme pour finalement n’être capable de rien faire d’autre que de lui obéir. N’est-ce pas là la plus cruelle chose au monde? Il ne voudrait pas être à leur place. Bon! Premier cobaye!

Bien évidemment, les premiers essais furent des échecs. X tentait de créer des monstres avec plusieurs capacités. Des menaces. Des fléaux. Il se promenait de laboratoire en laboratoire, prenait des notes sur les différentes expérimentations et prenait les plus prometteuses pour les essayer sur ses cobayes. Mais c’était difficile. Tel sérum donnait la capacité de cracher du feu mais affaiblissait le cœur. Tel sérum donnait la capacité de faire fondre tout ce qu’on touchait mais les os devenaient si mince que s’asseoir risquait de faire fendre la colonne vertébrale.

Il y avait aussi le problème ou les cobayes ne devait pas mourir durant les expérimentations.

-My, oh my? Are you vomiting? La jeune femme coucher dos contre la table, totalement immobilisée et la tête bien droite vomissait effectivement dû au sérum qu’X venait de lui injecter. Mais comme elle ne pouvait bouger la tête, elle ne faisait que vomir dans sa propre bouche, encore et encore. Pas très jolie à voir. Well. Don’t choke on your own vomit dear, I can’t have you dying on me. Try to breathe with your… Oh. It even got in your noise. How repulsing. But… You seem relatively fine. So, let’s continue, shall we? I was just about to rip out your veins.

Beaucoup de morts.

Beaucoup de cris.

Beaucoup de larmes.

Beaucoup d’échec.

Et puis finalement, Project K fut créé.

Et quelle réussite! Une merveille! Une perfection de la vie!

Project K avait été ouvert et ses veines arrachées à maintes reprises, il avait été sur le bord de la mort une multitude de fois. Mais il avait survécu! Il était fort! Il avait rendu son créateur fier! Project K était une tarentule autrefois. Maintenant, il était un monstre totalement immunisé au froid et pouvant cracher de la glace. On pouvait voir à l’intérieur de se torse une lumière bleutée, c’était la lueur de la source d’énergie de sa glace, toujours active, et qui le protège du feu et de la chaleur. Project K est extrêmement difficile à attaquer à cause de son corps et de ses étranges cheveux qui semblent pouvoir penser par eux-mêmes et est très dangereux au corps à corps, sa manière première de se battre.

Malgré ses attaques de glace, Project K est sensible aux attaques à distance. Sa magie n’est pas super forte et il est sensible à l’électricité.

X avait réussi.

X avait maintenant une créature qu’il pouvait invoquer. Un monstre qui ne pouvait qu’obéir ses ordres et rien d’autre.

X allait en faire plus.

X allait avoir une armée.

Project R vint par la suite. Elle était, en un sens, l’opposé de Project K. Et… ‘’Elle’’ n’était peut-être plus nécessaire puisque l’antilope avait perdu tout ce qui faisait d’elle une ‘’elle’’.

Project M, le gorille. Project H, la giraffe.

Si Project Z était probablement la plus grande réussite de X, Project F était son projet le plus couteux et le plus grand. Les deux frères scarabées étaient maintenant réunis dans la servitude de X! Comme c’était romantique~.

Tout allait merveilleusement bien pour X. Il prenait également des notes pour lui-même. Après tout, s’il trouvait des sérums avec peut de conséquence et qui permettaient d’être plus fort, pourquoi les gaspiller simplement sur les cobayes? Il fallait savoir en profiter. Il s’offrit la capacité de l’incroyable odorat de l’éléphant. Et la sensationnelle capacité de camouflage des sèches (cuttlefish). Fâcheusement, peut-être était-ce le mixte des deux sérums, le corps a développé une allergie aux fruits de mer en échange… X allait devoir être plus prudent avec les sérums qu’il mixait en lui-même.

Ils se dirigeaient vers ses laboratoires lorsqu’il entendit un hurlement de douleur et terreur. Rien de bien anormal, mais il crut reconnaître la voix. Étrange.

Il entra dans le laboratoire, il en avait le droit avec son titre et ses exploits. La femme sur la table avec de longs cheveux bruns, une peu extrêmement pâle (rien d’étrange, ils avaient tous la peau extrêmement pâle puisque personne ne voyait le soleil) et des yeux vert émeraude. Son esprit était également ailleurs, considérant la manière qu’elle marmonnait dans le vide et ses yeux qui menaçaient de se fermer à tout moment.

-My, oh my… Il semblerait que cette jolie dame soit nulle autre que Velora… L’une des amies très cher d’Ashes. Et les souvenirs de Lila, Guren et… Yundi revinrent à l’esprit d’X. Tous des amis d’Ashes. Prisonniers pour l’éternité et destinés à êtres des cobayes. Eh bien… Avec l’idée qu’X venait d’avoir, ils seraient libérés de cette vie et aura un bien plus grandiose destin…

Yundi avait été apporté dans une nouvelle salle. C’était généralement toujours la même salle complètement blanche. Celle-ci était blanche également comme tout le reste des laboratoires, couloirs, cafétéria, chambre, mais les comptoirs et les meubles étaient noirs. On aurait cru que Yundi serait content de voir une nouvelle couleur, et lui également, mais étrangement, ceci s’installa plus comme un mauvais présage dans son esprit.

Puis la porte s’ouvrit. Cheveux longs et rouges, une partie qui faisait une étrange courbette que Yundi avait adoré moquer lorsqu’il était plus jeune mais qu’il n’avait pas revu depuis des milliers d’années.…

-Ashes…?

-My, so glad you could come and join me today Yundi! I am sure we are going to have a wonderful partnership in the futur.

L’étrange accent, la manière de parler, la manière de se tenir… Les yeux. Yundi plissa les siens :

[/i]-You’re not Ashes.[/i]

-Correct! I am not.
Répondu X en remplissant une seringue d’un liquide orange translucide. You are so smart, Yundi! Ah yes, I am sure we are going to have lots of fun together.

-What did you do to Ashes??

-Well you see, Ashes wasn’t good at dealing with his situation. He was, quite frankly, a looser. A victim. A useless piece of garbage.
X sortie un plateau avec plusieurs petits pots et se mis à sortir des pilules de ces pots. So, like we do with useless piece of garbage, we had to burn him down to… Ashes. So that something better could take place. X s’approcha de Yundi avec un chariot remplie d’équipement. Me.

Yundi gronda et tenta d’arracher ses contraintes.

-BRING HIM BACK!

-Aaaah, no can do, my dear Yundi—

-Don’t call me that, you psycho!

-But I shall do something even better.


Yundi regarde X, les yeux plissés. X prit sa seringue avec le liquide orange.

-I shall make sure you are reunited with our dear Ashes forever. You shall live to protect him! Isn’t that way more glorious than this pathetic life as a guinea pig?

Yundi cracha sur X :

-You don’t care about Ashes.

Calmement, X prit un mouchoir et s’essuya.

-Oh but I do. You see, as long as Ashes lives, I live. If he dies, I die. X offrit un regard froid avec un sourire vide à Yundi, qui le glaça jusqu’au sang. And if Ashes is broken. I live. If he’s not… X laissa la suite en suspense. Il n’avait pas besoin de continuer, de toute façon. Il s’approche de la tête de Yundi avec sa seringue. Oh my. Where are my manners? I haven’t introduce myself, yet! Il planta l’aiguille dans le cou du dragon et injecta le liquide. The name is X, dear friend.

Les hurlements commencèrent.

Et continuèrent pendant plusieurs années.

Tous les anciens amis d’Ashes y passèrent.

Guren.

-I HATE YOU! I HATE YOU! I HATE YOU!! I WILL NEVER PROTECT YOU AND BE YOUR SHIELD!!!

-My, oh my. Luckily, you don’t need to be MY shield. Just Ashes’. What is that look for? Are you having difficulties differentiating us? Maybe your brain is starting to be affected. It’s fine, I don’t need you to think anyway. Just to obey.

Lila.

Elle sanglotait hystériquement alors que son bourreau continuait de chanter.

-Lamb, lamb, little lamb, don't cry poor poor little lamb~

Velora.

-Ashes, Ashes, baby, I know you’re in there. Ashes, please. Come out. You can do it. I believe in you.

-Such nice thought~. Hear that Ashes? She believes in you! Oh wait… You’re asleep. Well, if I think about it, I’ll pass you the message.

Et Yundi.

-…

-Silence is gold, isn’t Yundi?

-Sadly, you don’t seem to understand that saying.

-Well. It was easier to make you talk then I expected.

-….

-Now! Let’s open your stomach. You don’t need an anesthetic, do you?


Après plusieurs années, ses nouvelles créations étaient finalement parfaites.

Project G, Guren.

Project L, Lila.

Project V, Velora.

Project Y, Yundi. Qui lui permit de découvrir une merveilleuse formule qui lui permettait à présent de cracher de l’acide. Quoi qu’apparemment, ceci joua avec son réservoir de feu, qui à présent surchauffait lorsqu’il dormait à des températures parfois terrifiantes. Un résultat secondaire qu’il n’avait pas pu constater sur Project Y parce que son réservoir de feu lui avait été totalement retiré. Au moins le corps n’avait jamais froid… Il se donna également une plus grande résistance physique, quoi qu’il ne pût se permettre la même invincibilité de Project Z sans perdre complètement sa tête. Au moins, ça assurait un peu qu’Ashes n’arrivera jamais à se soigner au complet.

Il n’y avait rien de spécial à les avoir terminés. Ils étaient une réussite, tous et chacun, mais X avait déjà passé à autre chose. Un projet bien plus grand, bien plus ambitieux. Bien plus dangereux…

Il y avait des gardes, des soldats dans les laboratoires qui protégeaient les scientifiques en cas de besoin. Personne ne remarquerait si l’un d’entre eux disparaissaient, n’est-ce pas? Bien qu’X n’était pas vraiment un soldat, un soldat qui ne s’attendait pas à se faire trahir était une proie facile pour un scientifique armé de toutes sortes de sérum.

Maintenant qu’il avait finalement un ange comme cobaye, il lui fallait une distraction pour pas qu’on le suspecte. Il plaça l’ange dans une salle secondaire à une salle d’expérimentation. Et dans cette salle d’expérimentation, il plaça une chimère. Il pouvait maintenant travailler sur Project A tranquillement, alors que tous pensaient qu’il travaillait sur Project S.

Tout alla bien dans les premiers mois. Personne ne se doutait de rien. Puis les scientifiques commencèrent à s’intéresser aux bruits mécontents des gardes qui avaient perdus un de leur camarade sans aucune idée du comment. X n’y porta pas attention. Jusqu’à ce que ses supérieurs qui entraient dans la salle de Project S alors qu’il travaillait sur Project A commencèrent à suspecter quelque chose, lorsqu’ils le voyaient sortirent de ce qu’X déclarait n’être ‘’qu’une pièce de rangement’’. Sans aucune preuve, on le laissa tout de fois tranquille.

X pensait être correct.

Puis Project S, un projet bien plus simple que Project A, fut terminé. Mais X devait continuer sur Project A. Et lorsqu’il demanda un autre cobaye, on lui refusa.

...





C’était bien la première fois. On lui dit qu’il devait simplement entendre quelque mois. Qu’il aurait éventuellement ce qu’il voulait. X n’était pas stupide. Il était leur suspect numéro 1 sur la disparition de l’ange. Et ils le testaient. Il voulait voir s’ils pouvaient trouver quelque chose contre lui en le sortant de sa zone de confort.





Project A était presque finit…



Il était SI proche…



La tentation était trop grande. S’il pouvait simplement finir Project A…

Ça ne prit que quelques jours avant qu’on ne trouvât Project A. Mais il était trop tard pour sauver l’ange. Il était presque fini. Et il n’acceptait déjà qu’X autour de lui. Les autres étaient repoussé par un champ de force qui sapait leur énergie magique. Project A se nourrissait de la magie dans l’air et avait la capacité de voler celle des autres.

X fut pris en chasse et dût s’enfuir. On voulait tuer le traître. Eh bien. C’était probablement destiné à arriver un jour. La seule frustration qu’X avait était de perdre Project A… Se faire poursuivre présentait ses problèmes, mais X connaissaient les couloirs par cœur à présent et il était, après tout, un dragon de 20 020 ans. Il était énorme et dangereux.

Mais.

X n’était pas un combattant.

’’You screw this up. Now it’s my turn, sucker.’’

Le dragon devint sauvage. Violent. Incontrôlable. Ses actions étaient chaotiques. Lui-même trébucha sur ses propres pattes tellement il était agité, mais cela tua une trentaine de soldats et scientifiques alors il était tout de même gagnant. Les gens cessèrent leurs efforts de tenter de l’emprisonner ou de le tuer, il fallait le chasser. Ce qui fût beaucoup plus facile puisque le dragon lui-même voulait seulement foutre son camp.

Dehors la lumière du soleil aveugla pour la première fois les yeux du dragon qui hurla et vira encore plus fou. Il se mit à détruire la forêt et les rochers l’entourant pour aucune raison. Pour détruire quelque chose. Il avait mal. Il voulait faire gicler le sang, mais puisqu’il n’y avait pas de cible vivante aux alentours, il allait s’attaquer à ce qu’il pouvait.

Puis le dragon s’envola. Et partit dans une direction totalement au hasard.

Après plusieurs jours, le monstre noir se déposa sur une île. Au milieu d’un simple village, semant la terreur. Les faes, terrifiés, ne pouvaient qu’observer l’horreur devant leurs yeux. Et accepter leur destin qui semblait, à ce moment, être de mourir à cette bête. Courageusement, le chef du village s’avança face au dragon.

-O-Oh puissante bête des cieux… As-tu un nom à nous offrir…?

Le silence était infini, alors que le dragon analysait d’un regard critique le sylvestre à ses pieds. Puis, dans la langue sacrée des animaux, il répondit :

’’Kaos.’’

Une libellule vint à la rescousse du pauvre chef qui ne pouvait comprendre et traduis les paroles de la bête.

-Oh puissante bête des cieux Kaos. Aie pitié de nôtre humble village et épargne nous avec ta bienveillance!

Kaos n’écoutait déjà plus. Il observait la montagne au milieu de l’île. Il pouvait sentir… Il pouvait sentir quelque chose à l’intérieur.

’’Sylvestre. Qui a-t-il dans la montagne?’’

-E-Eumh… Des tunnels… Beaucoup de tunnels…

‘’Parfait.’’
Kaos reposa son regard sur le chef. ’’Je vais vous épargner. Mais je vais aller vivre dans ces tunnels. Chaque semaine, vous m’enverrai trois personnes en santé et d’âge différente. Si je ne suis pas satisfait avec mes repas…’’ Le dragon gronda. ’’Je vais ressortir et vous manger tous un à un.

Kaos entra dans la montagne où il prit forme humaine. Il explora sa nouvelle demeure. Les tunnels étaient un vrai labyrinthe et étaient immenses. C’était parfait. Il y avait des rivières et il découvrit que le puit du village prenait son eau de ses rivières. Il ressortit et ordonna au chef :

’’Envoyez-moi les proies par le puits. Pour faire certain que personne ne vienne me déranger, je vais barrer l’entrée de la grotte.’’ Et avec un puissant coup de queue, il vit s’effondrer l’entrer des tunnels. Les proies n’avaient à présent aucune chance de s’enfuir. Mais elles pouvaient toujours courir. C’était amusant.

Les proies commencèrent bientôt à arriver et Kaos avec un plaisir malsain à les poursuivre, les torturer avec la peur, les violer et les manger. Les os et les cadavres abandonnés trainait si et là et le sang commença tranquillement à remplir la rivière. Bientôt les villageois durent arrêter d’utiliser le puit. Ils ne faisaient que récolter le sang de leur sœurs, frères, parents, voisins, amis, grands-parents…

La peur du dragon grandit dans le village et se transforma peu à peu en adoration. Les gens vénéraient leur Dieu, le Dragon du Chaos, Kaos. Les sacrifices étaient un honneur, mais ils commençaient à manquer de villageois. Il ne fallait tout de même pas décimer le village au complet. Ils allèrent donc sur les îles aux alentours et le continent pour attirer et chasser des innocents à donner à leur dieu adoré.

Kaos s’en foutait. Tant qu’il avait ses proies qui tombaient sa rivière de sang à chaque semaine et qu’il pouvait ajouter des os et des têtes à sa collection qui décorait les murs de ses tunnels. Sur sa tête adornait un foulard noir appartenant à l’une de ses premières victimes. Un jeune homme qui avait été horrifié de se faire arracher une jambe pour ensuite l’utiliser pour battre sa petite sœur à mort.

Lorsqu’il se promenait dans sa rivière de sang, des bras, des pieds des têtes flottaient et l’amusaient. Décidément, c’était la vraie vie, ça. Ashes, X, aucun des deux ne savaient comment vivre. Kaos était le roi à présent. Non. Kaos était un Dieu! Vénéré, obéit et craint! Un Dieu immortel qui s’abreuvait de sang et se nourrissait de la chair de victimes encore grouillantes.

Plouf! Plouf! Plouf!

Ooh~? Est-ce que ses nouvelles proies étaient déjà arrivées? Aaaah~, juste à temps. Kaos avait besoin d’un trou pour son érection. La jeune fille qui venait de passer à course devant lui sans le voir sera parfaite. Il l’a battu un bon coup pour qu’elle grouille moins. La violant alors qu’elle hurlait pour aucune criss de raison puisque personne. PERSONNE. Ne viendrait la sauver. Et personne ne POURRAIT la sauver. Il vint en elle, encore et encore, utilisant tout ses trous et puis---

Oh. Ce jeune homme qui pensait qu’Ashes ne l’avait pas vu sentait bon… Peut-être que son cul serait agréable également. Était la pensée qui traversa l’esprit de Kaos alors qu’il se leva et s’avança vers sa nouvelle proie, délaissant la sanglotante jeune fille à peine adulte. Il reviendrait à elle plus tard. Il avait également une troisième victime qui courait dans son domaine. À quoi elle ressemble, il se le demande…

Vraiment, Kaos vivait la VRAIE vie.

Et puis il arriva.

Cette foutue, arrogante, snob et prétentieuse magnifique création de la vie.

Et il lui vola TOUT.

Un plouf inattendu se fit entendre dans les tunnels de son antre. Ce n’était pas le jour où on était censé lui envoyer quelqu’un. Est-ce qu’un enfant avait tombé par erreur? Ou est-ce qu’un homme ou une femme jalouse avait lancé un rival dans le puit? C’était des choses qui arrivaient de temps à autre.

Kaos pouvait sentir l’horreur et la terreur de sa nouvelle victime. Peu importe ce qui était arrivé, cette personne était morte. Il traqua silencieusement sa proie, jusqu’à ce qu’il le vît enfin. Un grand homme habillé étrangement, avec de longs cheveux noirs, des symboles particuliers au visage et aux yeux d’un bleu clair comme le cristal, déformer par l’horreur de ce qu’il observait (et marchait dedans): la rivière de sang, les morceaux de corps, l’odeur de mort. Vraiment, magnifique. Le souffle coupé, Kaos savait ce qu’il allait faire à cette victime : la violer. Puis la manger.

Mais soudainement, la personne se retourna vers lui et sortie un katana en se plaçant en position d’attaque. Il avait réalisé qu’il était là…? Comment? Même avec un odorat puissant, l’odeur de mort et de cadavre en décomposition aurait dû l’empêcher de le découvrir. Et il utilisait son camouflage parfait de sèche!

Kaos allait enfin affronter un vrai mage.

Le combat commença et vraiment, Kaos était peut-être puissant et imprévisible avec son style improvisé, avec sa magie développée au cours des milliers d’années passées dans les tunnels, mais les techniques de son adversaire étaient solides mais surtout, sa magie était bien plus puissante.

’’Who IS this!!??’’

’’Souma Fumetsu. Who are you? Are you the one all those people are worshipping? Kaos? Are you the one that killed all those people?

’’Great. An animal. NOW DIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIE!!!’’

’’So impatient. Do you realize the horrors those people are doing ‘’for you’’ up there?’’

‘’I DON’T CARE WHAT THEY DO AS LONG AS I HAVE MY MEAL!! AND YE’RE IT!!’’


La bataille dura plusieurs heures. Souma n’était évidemment pas très en forme, puisqu’il semblait déjà épuisé et Kaos pouvait encore se battre pour des jours et des jours. Ils étaient tous les deux sous leur forme animal et Kaos décida qu’un dernier puissant coup de queue ferait l’affaire. Malheureusement, Souma esquiva juste au dernier moment et le mur fut fracasser…

Le mur était actuellement l’entrée originale des tunnels. Kaos venait de rouvrir les tunnels. Durant leur combat, Souma avait trouvé le mur et réalisé ce qu’il était et truqué Kaos à fracasser le mur pour se créer une sortie.

’’That son of a—‘’

Le dragon hurla soudainement de douleur pour la même raison que la dernière fois : Le soleil. Les rayons cruels du soleil qui l’aveuglèrent et allouèrent à Souma de fuir sans se faire poursuivre. Au contraire, Kaos retourna se réfugier au fond de ses tunnels. Il détestait le soleil.

Il était vaincu et humilié.

Inacceptable.

Inacceptable.

INACCEPTABLE!!!


Il remonta à la surface, prêt à affronter le soleil, mais celui-ci n’était plus dans le ciel. Il avait trop attendu. Sans importance. Il allait retrouver ce Souma Fumetsu et lui faire souhaiter de n’être jamais venu au monde.

Sous sa forme originelle, il se mit à marcher sur l’île. Écoutant, observant et reniflant pour retrouver le qilin. Il passa devant une sorte de monument à son honneur avec une pile de nouveaux nées morts devant. Les gens viraient fou à sa vue et hurlait des louanges en son honneur. La majorité lui promettant de se couper un membre, de s’ouvrir les veines ou l’estomac ou de se flageller. Quelqu’un se mit même en feu devant lui jusqu’à ce qu’il meure en poussant d’horribles cris de souffrance mais en hurlant tout de même des éloges à Kaos. Des femmes le suppliaient de leur donner son enfant…

Pathétique. Dégoûtant. Le village était en horrible état. Des dessins tracés dans le sang et des effigies en son honneur étaient sur les murs, devant les maisons, au milieu des rues…

Était-ce que Souma voulait dire?

Qu’est-ce que Kaos en avait à faire de tout ça? Tant qu’il avait ce qu’il voulait, ces gens pouvaient se faire souffrir autant qu’ils voulaient. Tuer autant de nouveaux nées qu’ils voulaient.

Une femme encore ensanglantée par son accouchement vain le voir et le supplia de manger son nouveau-né.

Il le fit.

Elle pleura des larmes de joies et chanta ses louanges.

Pathétique.

Il la mangea aussi.

Où était Souma?

On lui pointa le sommet de la montagne.

Il grimpa.

Et tout en haut il vit Souma, avec probablement le présent chef à ses pieds, le suppliant de ne pas faire quelque chose, et avec une étrange pierre couleur pêche brillante dans ses mains.

Souma le regarda.

’’You seem confuse about what this is.

‘’What’s that stone?’’

’’You are the God of this island and you don’t even know what that stone is?’’

‘’….’’

’’Do you even know the name of this island?’’

‘’….’’

’’Hmpf.’’

‘’I DON’T NEED TO KNOW! I RULE OVER IT ANYWAY!!’’

’’You saw what happens here, didn’t you?’’

‘’Yeah. And?’’


Souma fronça les sourcils :

’’I can’t believe you still don’t care.’’

‘’I thrive on destruction and chaos. How did ye think I would react?’’

’’….. This island is called Shevenahé. It’s an artificial island. Do you know what that means?’’

’’Do I look like a scientist?’’

’’It was created using this stone. This whole island wouldn’t exist without this stone.’’


Et avant que Kaos ne put enregistrer les paroles, comprendre ce que Souma lui disait et réagir, Souma fit exploser la pierre.

L’île gronda.

Et gronda.

Et gronda.

Et commença à s’effondrer dans l’océan.

Kaos regarda son univers littéralement s’écrouler. Son paradis. Son monde parfait.

Il se retourna, enragé, vers Souma, mais le qilin avait déjà disparu.

Il poussa un rugissement de rage. De vengeance. Et s’envola. Loin de son paradis de 10 005 ans, qui s’effondrait, enfin. De son peuple qui criait désespérait à l’aide à leur dieu.

Il retourna sur le continent. Enragé. Bouillant.

Stupid, stupid people.


……………

…………………………….

………………………………………………………….
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 27/12/2017
Localisation : With them
Étranger
MessageSujet: Re: The nine of us Jeu 8 Fév - 17:59
Ashes
∞ Histoire (suite)

Il reconnaissait…

………………

……………………………….


……………………………………………….

Absolument rien.

Lorsqu’Ashes ouvrit les yeux ce matin, s’attendant à se faire ramener à sa table d’expérimentation dans quelques minutes par des gardes, il ne reconnut AB. SO. LU. MENT. RIEN.

L’air était différente… ’’Fresh.’’

Il n’y avait pas… De plafond? Comment était-ce possible? Le plafond était toujours censé être au-dessus de nos tête!! Quel était cet étendu bleu au-dessus de sa tête? Pourquoi était-ce si loin??? ’’It’s the sky, you numbskull.’’

Une boule de lumière dans le ciel brûlait ses yeux. Une lampe? ’’Say hello to the sun!

Cet étrange chose au sol… Vert… Semblant ressortir de quelque chose de brun et granuleux… ’’Dirt and plants. Idiot.’’

Des choses gris et… Dur, après en avoir pris un dans une main. Des pierres précieuses grises? ’’Just stones. They’re like the basic model of every gem and jewel.''

Il pouvait entendre des… Sifflements? ’’Birds. Eat one. Yer hungry.’’

Et… Quel était ces tours immenses avec des… Cheveux verts? Qui l’entouraient? ’’Trees! And those green ‘’hair’’ are called leaf. But hair is pretty funny. Let’s keep calling them that!’’

…………..

……………………..

…………………………………….

Ashes se leva d’un bond et tourna sur lui-même. Est-ce qu’on lui parlait?? Qui était là??

’’Oh fucking hell, he’s so dumb. Fuck this, I’m taking control again.’’

‘’No! No! This is great! Isn’t he adorable? Look at us! We’re like proud parents looking at our newborn child discovering the world for the first time! He’s being reborn! He’s being reborn from his ashes!’’

’’FUCK MAN! STOP SAYING THAT!’’

‘’Now, now, there’s no need to scream. I right over here my dear friend.’’

’’I am NOT yer friend, ye psycho! I’LL EAT YE ALIVE!!’’


-W-What’s going on??


’’Oh dear, no need to shout either, dear Ashes. We’re right here.’’

-Here, where??

’’In your head, ye useless freak.’’


Ashes gela sur place. Dans sa tête? Oui. C’était logique. Les voix provenaient de sa tête mais… Quoi? Que se passait-il??

’’Oh, what’s going on is not really important, dear Ashes. Just know…. That we are your friends.’’

’’… Yeah. Something like that, I guess.’’


-Who are you?? Where am I?? ANSWER ME!!

’’I DON’T HAVE TO ANSWER TO YE! YE DON’T GIVE ME ORDERS!!’’


‘’Now, now, Kaos dear. Calm down. And Ashes, darling, you don’t need to speak out loud. We hear all your thoughts.’’


-What??

’’You should be happy, my darling Ashes. You are outside. In the real world that your Yundi friend always talked to you about. Remember?’’

-W-Wha--….? Ashes prit le temps d’observer autour de lui à nouveau, cette fois en étant plus calme. Le vent dans ses cheveux, la mélodie des… Oiseaux et du vent dans les… Feuilles. L’odeur de… De la nature? Était-ce l’odeur de la nature que Yundi lui parlait si souvent? Le ciel. Il se rappelait les histoires de Yundi à présent. Il n’avait jamais réussi à s’imaginer le ciel… Il en avait le souffle coupé. C’était majestueux. Yundi ne lui avait jamais dit à quel point c’était omniprésent.

Il était dehors. Comment? La dernière chose qu’il se rappelait était d’être sur une table d’opération.

’’Do ye really wanna stop thinking instead of exploring?’’

La voix était pleine de jugement. Mais Ashes devait avouer qu’il voulait juste explorer le monde à présent. Et c’est ce qu’il fit. Il était fasciné. Émerveillé. Ému. Cela faisait trois jours qu’il se promenait et pas une fois n’avait-il eut mal, eu de la nausée, d’aiguilles dans son corps…

Il s’effondra à genoux et pleura. C’était trop d’émotions, trop de joie, pour lui.

’’What a pussy.’’

‘’Shhh! Kaos! He’s like a baby newborn who’s crying! Let him be.’’


Bien sûr, il y avait ces deux-là. Kaos et X.

Kaos était définitivement violent, impulsif, méchant, non-empathique et sèche lorsqu’il lui parlait.

’’Deer. Duck. Rabbit. Frog. Fox. Wolf. Bear. Will ye—Just eat the freaking bear! That’s a river. NO DON’T IN THERE YE IDIOT, IT’S GOING WAY TOO FAST YE WON’T BE ABLE TO SWIM!! Mountain. Yeah, I know it’s fucking tall, get over it, dude. They are taller ones than that. Oh for fuck’s sake, ye get stunned by the most stupid thing, ye’re so lame.’’

X était… Sur la limite d’effrayant. Il était… Étrange, troublant, inquiétant.

’’My, oh my! Look at that pretty butterfly! Maybe you should try to court it. Try it. Try it! Yes, insects ARE pretty small… In all the sense of the term! For the insects that are the size of humans, everyone is terrified of them! That’s human nature, really, everything that is ugly is hated and ostracise. Killed even. That’s why insects are pretty, small. Oh! You can call them bugs too!’’

Honnêtement… Ashes ne les aimait pas… Et il vint à se demander… Il se sentait bien, normal. Mais s’il avait des voix dans sa tête… Est-ce que ça voulait dire qu’il était fou…?

’’Yeah.’’

‘’Yes.’’


Ces réponses étaient beaucoup trop honnêtes à son goût.

Ashes était, honnêtement, un peu terrifié du monde réel, puisqu’il ne reconnaissait rien. Il n’avait aucun point de repère. Mais il le préférait aux laboratoires, sans aucun doute. Et si se libérer des laboratoires signifiaient avoir des voix dans sa tête, et bien il les tolérerait... Jusqu’à ce qu’il trouve un moyen de s’en débarrasser.

’’My, oh my! That’s not very kind of you Ashes, dear. Aren’t we always helping you?’’

’’Keep thinking like that body. And I’m taking over again.’’


Ashes ne prenait pas ces menaces sérieusement. Il avait peut-être des voix dans sa tête, mais elles ne pouvaient pas prendre contrôle de lui. Il ne les laisserait pas faire.

Enfin. C’était ce qu’il croyait jusqu’à ce qu’il reprenne sa forme originelle pour la première fois.

Il se roula en boule, immédiatement horrifié.

’’W-What’s going on?!?! Why am I this big??’’

Kaos ne faisait que rire méchamment de lui. Apparemment, voir les espoirs d’Ashes d’être en contrôle détruit le faisait bien rire.

’’Oh, baby Ashes. You know what’s going. We told you many, many time. We took over your body. And we can do it again. So let’s all get along, shall we?

Ashes pouvait sentir le smirk trop heureux de Kaos.

’’Yeah. Let’s get along~.’’

‘’… Y-You… YOU STOLE YEARS OF MY LIFE!!’’

’’AH! That wasn’t a life! What I had in that body WAS a life!’’


‘’Baby Ashes, please don’t cry. We did what was necessary.’’


’’WHAT DID YOU DO??’’

’’Nothing for you to be concern about.’’

’’Shut yer fuckhole and just be happy ye’re free.’’

‘’Don’t worry about anything, ever again baby Ashes.
We’ll take care of the details, so just enjoy yourself.’’

À ce moment, Ashes devint terrifié de Kaos et X. Peu importe ce qu’ils lui disaient, Ashes ne pouvait pas se calmer. Et cette panique et se manque de control força X et Kaos en contrôle, sans même qu’ils facent aucun effort. Ashes était tellement effrayé, qu’inconsciemment, il fuyait le contrôle. Le contrôle, comme il en venait à l’horrible conclusion, qu’il n’avait même pas en premier lieu. Et voir Kaos et X en contrôle le terrorisait simplement plus. Voir son corps bouger contre son gré. Ses actions, ses paroles, tout. Tout. Tout.

Et à l’intérieur de son esprit, il pouvait sentir la présence de Kaos ou X, dépendamment celui qui était en contrôle en ce moment, beaucoup plus. Et ça l’horrifiait encore plus. Il pouvait SENTIR la violence et la soif de sang de Kaos et l’esprit tordu d’X.

’’Fuck dude! Grow a pear! We don’t want to kill ye, or we wouldn’t have let ye in control!’’

‘’Please baby Ashes. Since the beginning, all we want is your happiness.’’


Ashes finit par se calmer et être capable de garder le contrôle. Il détestait ça par contre. Ne pas être en contrôle. Il croyait finalement l’avoir… Il allait devoir travailler plus fort. Il allait devoir devenir plus fort. Il ne pouvait pas se laisser dominer.

Selon Kaos et X, X aurait passé 10 020 ans dans son corps et Kaos 10 005 ans. Ashes n’avait même pas vécu la majorité de sa vie. C’était inacceptable. Il était déterminé à reprendre le contrôle de sa vie. Même si ça voulait dire aller dans le sens opposé qu’X et Kaos lui recommandait alors qu’il savait PERTINEMMENT que c’était le choix intelligent.

’’Dear Ashes. Aren’t you just MORE control by us if you let OUR indications and tips guide your choices to not follow them?’’

Ashes venait d’affronter un clan d’hyènes électriques et ça ne c’était pas bien passé. X et Kaos lui avaient dit de ne pas les déranger et, sans son opposition, il a fallu qu’il aille les déranger. Il était blessé, épuisé et tanné de se battre. X avait raison. Pourquoi s’oppositionnait-il si c’était la chose intelligente à faire. En plus, il ne faisait que passer le clan qui dormait, X et Kaos lui avaient probablement juste dit ça pour qu’il aille les déranger et se fasse péter la gueule. Comme une sorte de leçon.

Il soupira et hocha la tête. Il ne devrait pas se préoccuper de ce qu’ils disent. Il devrait faire les décisions intelligentes, et si la décision intelligente était ce que Kaos ou X lui disait de faire, et bien tant mieux. Ashes n’allait pas mourir, ni virer fou à cause de voix dans sa tête.

’’Your already crazy.’’

Shut up, Kaos.

Trouver une ville et ravoir des contacts avec de VRAIS personnes pour la première fois avait été extrêmement difficile pour Ashes. Il avait été très inconfortable à marcher dans les ‘’rues’’, comme X lui apprit, et autour de tout ces gens. Kaos et X l’encourageaient à avancer, chacun à leur manière, et tentèrent du mieux qu’ils pouvaient de l’informer du plus de choses possibles avant qu’il fasse quelque chose d’étrange et se fasse juger par les gens autour. X dût prendre le contrôle et trouver un lieu où dormir, à la fin, parce qu’Ashes ne pouvait s’empêcher de gronder après tout le monde qui tentait d’aider le voyageur silencieux et évidemment perdu.

X prit la relève pendant quelques jours pour montrer à Ashes comment on agit en société, avec les commentaires très aidant de Kaos.

’’That’s not normal. No need to talk like that. Never do that again X! And never do that Ashes. That’s just X being fucking weird, fucking psycho! Ignore that, ye don’t need to do that. Nah, they’re just assholes. We should kill them. Basically, kill anyone annoying.’’

Ashes était pas mal sûr qu’absolument n’importe qui d’autre qu’X ou Kaos aurait été plus apte à aider.

Ils durent changer de ville par la suite, parce qu’Ashes et X était tellement différent l’un l’autre, tout le monde sût immédiatement qu’Ashes était probablement fou. Mais Ashes put finalement expérimenter la vie en ville par lui-même. Le système de monnaie lui avait été expliqué par X et ce dernier lui avait voler un peu dans l’autre ville. Alors Ashes pût s’amuser, se sentant finalement à l’aise et heureux.

Et puis il pût faire quelque chose qu’il avait voulu faire depuis un moment…

’’Ashes, dear? Where are we?’’

… Est-ce que X venait de lui demander où ils étaient?

’’Don’t panic, dear. Just answer the question.’’

X utilisait un ton très… Calmant… Patient… Comme un parent avec un enfant… Et Kaos… Ashes pouvait sentir la colère, la rage… La panique? Qui émanait de Kaos. Mais il pouvait également sentir qu’X le gardait en retrait. Que ce passait-il?

’’Don’t mind him, he’s in a bad mood. Could you tell me where we are, darling?’’

Ça ne faisait aucun sens. X savait toujours où Ashes allait, il pouvait le lire dans ses pensées. Alors que—

Une personne entra dans la pièce et s’assit derrière le bureau. Ashes était assis sur le sofa. La femme lui sourit.

-Hi Ashes. I’m Doctor Samantha.

-Hello.

-I’ve read you files. I don’t want you to be stress about anything. I am here to help you. We’re going to help you together. Okay?


Ashes hocha avec un petit sourire, toujours un peu incertain.

’’What the fuck IS this place??’’

‘’Ashes. Is this a therapist?’’


Ashes figea. Le ton d’X était froid et sérieux. Il n’y avait pas cette touche de… Music, qu’il semble y avoir lorsqu’il parle. X était furieux. Et Ashes avait l’impression d’être un enfant pris la main dans la jarre de biscuits par son père.

-Ashes? Are you okay?

‘’Tell her you are.’’


Ashes était terrorise comme jamais. De lui-même.

-I am.

-Are you sure…? You seem terrified…


‘’Tell her it’s nothing.’’


-It’s nothing.

-Ashes… I am your ally. I am here to help you. You don’t have to be scared of me.


‘’Tell her you’re not scared.’’


-I’m not s-scared….. Of you…

’’That was two words too much.’’

Ashes se mit à trembler.

-I’m—I’m sorry…

-Ashes? Who are you apologizing to? Who are you scared of?


‘’Don’t answer.’’


-….

-… Is it the voices?


Ashes se mordit la lèvre.

-Ashes? What are they saying? What are the voices telling you?

Un foulard noir apparut sur la tête de son patient. Les tremblements cessèrent. Le regard changea pour un regard qui glaça le sang de Samantha. Un regard rempli de haine et qui criait vengeance. Lorsqu’Ashes ouvrit la bouche pour parler, ce n’était déjà plus lui :

-They’re telling him to watch as I show him what happens when he double-cross us!

Pendant des heures, la thérapeute hurla désespérément pour de l’aide mais personne ne vint. Son corps fut violé encore, et encore, et encore, avant qu’elle ne soit manger vivante. Ses cris hantant Ashes qui était incapable de s’enfuir au plus profond de son esprit. De chaque côté de ses ‘’épaules’’, les mains d’X le maintenant en place dans un étreinte qui laisserait des marques mauves pendant des semaines s’ils étaient dans des corps physiques. Encore et encore, alors qu’il ne pouvait arrêter de regarder, X lui murmura la même phrase :

’’This is what happens when you hide something from us. This is what happens when you hide something form us. This is what happens when you hide something from us.’’

X et Kaos lui empêchèrent de reprendre le contrôle de son corps pendant un mois. Comme s’ils punissaient un enfant désobéissant. Comme s’il lui retirait un privilège. Ashes se fit tout petit. Il était terrorisé par X et Kaos. Il avait deux monstres… Deux diables dans sa tête. Chaque fois qu’X ou Kaos lui disait quelque chose, Ashes ne faisait qu’hocher faiblement de la tête. Sans protester. Ils le surveillaient de près. Le surplombait, tour à tour. Comme pour lui faire comprendre qu’ils étaient omniscients et que leur présence était pour rester.

Après le mois, Ashes récupéra finalement le contrôle de son corps. Comme si c’était un privilège…

’’Since you’ve been such a good boy, one month is enough. It was just the first time anyway, I know it won’t happen again. There’s no need to be scared of anything, okay? We are here to help you. We’re going to help you together. Okay?’’

Ces paroles… Étaient les mêmes que la thérapeute avant… Avant…. Avant…

Ashes s’effondra à genoux au milieu de la rue, pris dans une crise de panique. Il se mit à hyperventiler, il n’entendait plus rien, ne voyait plus rien… Et perdu connaissance, entouré de gens paniqué.

Il se réveilla dans sur un lit d’hôpital. Tout était calme, silencieux.



…..

………

Il avait réussit à cacher des choses à Kaos et X.

Leur vie reprit. Vagabonds. Explorer le monde. Ashes commençait à comprendre que OUI il avait du pouvoir. Il avait du contrôle. Il ne devait simplement pas être effrayé de le prendre. Le seul problème : il était terrifié de X et Kaos. Ils étaient des monstres. Sans moral. Mais il devait vivre avec eux. C’était… Un cauchemar.

Et puis, quelque chose se produisit. Quelque chose d’étrange.

Ashes s’endormit dans une grotte.

Et se réveilla dans une clairière.

….

’’… This is not where we falled asleep.’’

’’No shit. What did ye do Ashes??’’


-I DON’T KNOW! I didn’t do any…. Thing…


Les trois n’avaient aucune idée de ce qu’il c’était passé. Et la nuit d’après, la même chose se reproduisit. Puis l’autre nuit. Puis l’autre. Et l’autre. Et encore l’autre.

X était très silencieux alors que normalement, c’était lui le plus bruyant.

Kaos rageait et pestait en tout temps.

Ashes paniquait. Il avait des blackouts à présent. Ils se promenaient normalement et puis tout à coup il était ailleurs, à une différente période de la journée. Ashes détestait ça. Il détestait perdre le contrôle. Il devait garder le contrôle. Mais comment pouvait-il garder le contrôle lorsqu’il ne savait même pas ce qui se passait ??

’’We’re getting closer to the labs.’’ Dit finalement X après une semaine.

-WHAT??? No!! I don’t want to!!

’’Ashes. None of us want to.’’

-Then what’s going on!!

’’Ye know what’s going on, dickface! Just accept it!’’


‘’Obviously, it’s not just the three of us anymore.’’

’’WHERE IS THAT FUCKER?? I’M GONNA KILL HIM!!’’


Ashes fût soudainement violemment repoussé à l’intérieur, avec X et Kaos. Aucun d’entre eux ne pouvait voir quoi que ce soit. Mais cette fois, ils étaient tous conscients.

’’What happened??’’

’’It’s him! Her! Them! WHO CARES?? THEY TOOK OUR BODY!!’’

‘’Mine.’’

’’I WILL hit ye.’’


‘’Now, now, children. Let’s not panic. Let’s try to communicate.’’
X toussota. ‘’Dear person! Could we perhaps know who you are, what you are doing and why?’’

Ils pouvaient tous sentir que la personne les avait entendus. Elle les avait simplement ignorés. Ils pouvaient commencer à sentir ses émotions. Elle semblait les snober. X et Kaos tentèrent de la faire parler, chacun à leur manière. Ils tentèrent de se donner la vue à nouveau, mais elle était bien plus puissante qu’eux. Et c’était terrifiant pour Ashes. Quelqu’un de plus puissant qu’X et Kaos? Et il le rapportait aux laboratoires…?

‘’I don’t… I don’t wanna go back to the labs!’’

-That’s where you belong.
La voix était grave et masculine. Et sa réponse ne plus pas aucun d’entre eux.

’’I’LL KILL YE!! YER NOT TAKING US BACK TO THOSE FILTHY LABS!!’’

‘’Actually, they are extremely clean, otherwise, the subjects would die easi—‘’

’’X!!’’

‘’Yes! Yes! We worked really hard to get Ashes out of those, we won’t just let you ruined all our efforts.’’


X et Kaos furent royalement ignoré.

’’… Who are you?’’

-Order.

’’I’m my own person, I belong where I want.’’

-You know as well as me that you are a test subjects. You belong there, and I am taking you back there.

’’… This guy’s starting to piss me off.’’


‘’He IS getting rather annoying.’’


Des heures passèrent où X et Kaos tentèrent en vain de reprendre le contrôle du corps, de repousser la quatrième personnalité. En vain. Et Ashes observa. Et honnêtement… Ça le rassura. Il était rassuré de voir X et Kaos totalement impuissant face à Order. Ça lui montrait qu’ils n’étaient pas omniscients, pas invincibles. Ashes pouvaient leur cacher des choses comme ils pouvaient lui cacher des choses et il était possible de les enfermer dans l’esprit sans qu’ils ne puissent rien ni faire. Et c’est pourquoi qu’Ashes était plus en confiance lorsqu’il déclara :

’’We should work together.’’

Silence. Bien. Ça signifiait qu’il avait leur attention.

’’I mean it’s logic one 0 one. If you can’t take care of someone alone. You do it together. Let’s lock him up. Like he did to us.’’

Silence. X et Kaos réfléchissait.

’’… Yes. That is the logical thing to do.’’

’’Oh for fuck’s sake…’’


Et donc ils se mirent ensemble. Et ils réussirent. Order était emprisonné au plus profond de l’esprit. Il était incapable de ressortir. Mais les trois devaient être présent. Les chaînes étaient serrées. L’esprit d’Order était trop puissante. Il était patient par contre. Et il attendait. Il attendait un moment de faiblesse. Pour ressortir et rapporter Ashes où il appartient.

La rencontre avec Order, les émotions conflictuelles sur ses personnalités et le stress du nouveau monde. Tout ça n’aida en rien Ashes et bientôt, Dusk, Dawn, Mia et Nameless arrivèrent.

Et puis ils découvrirent quelqu’un d’autre. Un jeune enfant. Il ne faisait rien. Ne disait rien. Ne prenait même pas le contrôle. Ils le nommèrent Kid. X était… Méfiant de l’enfant. Depuis quand était-il là…? Était sa question. Lui qui en savait le plus sur les troubles mentaux, il avait une idée, mais n’aimait pas la réponse.

Ashes prit du temps pour réfléchir. Que voulait-il faire avec ces personnalités? Il tenta de retourner voir des thérapeutes, mais encore, X et Kaos prenaient le dessus et tuaient le thérapeute. Alors Ashes abandonna. Peut-être qu’il devait juste les accepter. C’était une partie de lui. Ses seuls compagnons. Il était seul. Personne ne voulait s’associer à l’étrange homme avec plusieurs personnalités, certaines violentes. Mais au moins, il était libre.

_____________________________________

avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 27/12/2017
Localisation : With them
Étranger
MessageSujet: Re: The nine of us Jeu 8 Fév - 22:46
Hector
t validé

i luv u

_____________________________________




But with the beast inside
There’s nowhere we can hide▵


avatar
Messages : 198
Date d'inscription : 11/03/2017
Localisation : Siwa, sud de l'empire Sylvestre

Inventaire
Armes: Sabre
Objets magiques:
Familiers: Marco (cheval) et Henry-Martin (âne)
Académicien
http://neko-systeme.deviantart.com/
MessageSujet: Re: The nine of us Ven 9 Fév - 23:54
Lilvia
validé :3 j'espère que tu trouvera une solution pour redevenir entier, être fracturé.
avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 28/11/2017
Citoyen
MessageSujet: Re: The nine of us
Contenu sponsorisé
The nine of us
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Royale :: Présentations validées :: Personnages-
Sauter vers: