Partagez|
MessageSujet: Claudia Strauss Dim 19 Mar - 16:38
Claudia

You may have to fight a battle more than once to win it






Claudia Raphaëlle, Strauss



22 ans Femme Naïade Académicienne et reine Pays des Naïades Élémentaire

Peau : Claire, qui marque facilement Taille : 5 pieds 2 Corpulence : Mince Cheveux :  Blonds, arrivant au milieu du dos Yeux : Bleu-gris Forme non-humaine : - Signe(s) distinctif(s) : Écailles débutant à son poignet gauche, tel un bracelet, s'étendant en dégradé jusqu'au majeur de sa main

∞ Caractère

La Naïade n’est pas très vieille. Claudia est à la fois patiente et dure, et se fâche plutôt rapidement si on insiste sur le fait qu’elle n’est « qu’une enfant ». Elle a besoin d’avoir le contrôle sur toute situation, sinon elle panique et toutes ses peurs semblent revenir la hanter, d’un seul coup. Elle n’en est pas méchante pour autant ; Claudia aime aider les gens comme elle le peut, même si ce n’est qu’en leur donnant quelques fleurs pour les faire sourire. Elle doit simplement demeurer en contrôle, en tout temps ; c’est sa façon de se protéger contre toutes les peurs qui pourraient revenir pour elle, pour la blesser.

∞ Histoire

Claudia n’est arrivée à Argos que très récemment. Elle se contente de s’occuper de sa petite maison, de se rendre à l’Académie pour étudier et de s’arranger pour ne pas trop être remarquée de jour en jour.
Peu de personnes savent pourquoi Claudia a réellement quitté le Royaume des Naïades. Elle y avait une belle vie, pourtant, avec ses parents, son frère, un joli prince qui voulait bien d’elle et dont elle voulait bien… Pourquoi quitter les siens pour devoir se retrouver dans une ville qui lui est complètement inconnue, sans personne sur qui compter ? Elle ne le dira qu’à peu.

En réalité, tout allait bien. Tout était parfait. Oui, comme dans n’importe quel conte de fée qu’on lirait à un enfant avant qu’il n’aille dormir. Cependant, dans ce livre… Il faudrait oublier la fin, afin de ne pas traumatiser l’enfant. Ce serait une sage décision à prendre. Puisque voyez-vous, après le beau temps vient la pluie, ici.

Il faisait sombre, mais elle n’avait pas peur. Franchement, qui aurait eu peur ? Le Royaume était reconnu pour ses taux de criminalité incroyablement bas, pour ses rues si bien surveillées et pour ses habitants peu propices aux crimes divers. Le dernier vol remontait à déjà plusieurs années, imaginez le premier meurtre ! C’était en toute insouciance que Claudia rentrait chez elle, après être allée voir Eric. Et vous savez comment, dans les films d’horreur, il y a des choix qu’on n’aurait définitivement pas dû faire ? Le choix de Claudia fut l’un de ces choix. Voyez-vous pourquoi vous devez oublier de raconter la fin du livre à votre enfant maintenant ?

Elle est passée par la ruelle. C’était un court passage, pas de crainte à avoir voyons, que quelques pas encore et elle aurait atteint l’autre rue qui lui permettrait de regagner sa demeure. Mais tout s’est passé trop vite.
Claudia a senti son dos appuyé sur les rugueuses briques du mur du bâtiment. Elle a senti les doigts de ses agresseurs serrer ses côtes, frôler ses cuisses. Elle a senti la pointe du couteau placée directement sur son ventre.
¸
Mon bébé.

Elle venait d’annoncer à Eric qu’elle était enceinte. Il lui avait sauté dans les bras, pleurant presque, à l’idée qu’ils fonderaient une famille. Au Royaume, il n’était pas mal vu qu’un couple passe plusieurs années ensemble avant de se marier, même qu’ils aient des enfants et que ces derniers servent de demoiselles d’honneur et de porteur d’anneaux.

Mon enfant.

Le premier cri de Claudia fut étouffé par la grosse main d’un homme. Le second, pareillement. Au trente-sixième coup de couteau, ce n’est pas que Claudia ne voulut pas crier, mais elle n’en avait plus la force. Allongée au sol, les mains sur son ventre en sang, elle pleurait. Pleurait sa douleur, pleurait la perte certaine de son enfant, pleurait.

Il n’y eut que quelques minutes, à peine, après la fuite des agresseurs et l’arrivée d’Eric. Claudia avait oublié son bracelet chez lui et il souhaitait le lui ramener. Face au spectacle de celle qu’il aimait, gisant dans une flaque de son sang, il garda un sang-froid étonnant, appelant la police ainsi que de l’aide médicale.

Deux semaines passèrent.

Le bébé était mort, évidemment. Plus de la moitié des coups de couteau l’avaient atteint, ne lui laissant aucune chance de survie. La mère, elle, était pour le moment inconsciente. Ses blessures avaient été guéries, son état était stable, mais on ignorait comment elle prendrait la nouvelle du décès de son enfant.

Eric était resté durant ces deux semaines. Auprès de Claudia, à lui serrer la main, à lui parler doucement, à caresser ses cheveux. Et finalement, elle avait ouvert les yeux. Ils étaient vides, comme si son corps savait déjà que le petit n’était plus. Comme si son corps savait que son enfant avait perdu la vie, petit trop fragile pour survivre hors du corps de sa mère, trop fragile pour survivre aux horreurs infligées. L’hôpital tenta bien vite de prendre la Naïade en charge, de la mettre en thérapie, de la faire parler pour évacuer toute cette douleur. Mais rien n’y faisait, Claudia demeurait aussi silencieuse qu’une roche.

Je veux aller à Argos.

Ces paroles, elle les avait déclarées à son père, au milieu du petit-déjeuner. Abraham avait regardé sa fille avec un air surpris, mais inquiet. Claudia s’enfermait de plus en plus, elle ne sortait plus, mangeait à peine, et voilà qu’elle voulait partir pour un autre pays ? Seule, sans son frère, sans Eric ? La fille finit bien par convaincre le père, et ce dernier l’aida, du mieux qu’il put, à entrer à l’Académie. Le tout fut fait assez rapidement, avec succès, et Claudia put quitter vers, ce qu’elle l’espérait, un monde meilleur, où ses craintes, ses peurs et ses cauchemars ne la poursuivraient pas.


∞ Aspect social
Claudia a rapidement su tisser des liens avec Shadow, la tête de la famille Mizzrym. En ne prêtant pas une grande attention à la politique, elle préfère se concentrer sur la personne elle-même. Elle entretient aussi une relation presque fraternelle avec Hector Donockley. Ils sont devenus, en quelque sorte, sa famille, depuis qu'elle a laissé Abraham, son père, Elizabeth, sa mère, et Isaac, son frère, au Pays de son enfance. Fluente en angélique, sylvestre et enochian, Claudia sait se débrouiller avec à peu près n’importe qui (et si ça ne marche toujours pas… « Don’t understimate the importance of body language, ha ! »). Bien que cela lui brise le cœur que les dragons soient enfermés sous la montagne, elle croit rationnel de les laisser là. Elle a vu les dégâts possibles suite à des attaques de dragons sur certains villages de son pays d’origine et voudrait éviter à tout prix que cela ne se reproduise.


par humdrum sur ninetofivehelp
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 17/03/2017

Inventaire
Armes: Sabre
Objets magiques: Pierre magique et chapeau magique
Familiers: Lapin et deux chiens
Académicien
MessageSujet: Re: Claudia Strauss Mar 13 Juin - 16:57
Hector
je te dirais juste d'ajouter les noms de sa maman, de papa et de fréro dans l'aspect social
sinon



t validée

_____________________________________




But with the beast inside
There’s nowhere we can hide▵


avatar
Messages : 155
Date d'inscription : 11/03/2017
Localisation : Siwa, sud de l'empire Sylvestre

Inventaire
Armes: Sabre
Objets magiques:
Familiers: Marco (cheval) et Henry-Martin (âne)
Académicien
http://neko-systeme.deviantart.com/
MessageSujet: Re: Claudia Strauss Mar 13 Juin - 17:23
Claudia
Truuue j'ai pluggé Abraham mais pas Isaac pis Elizabeth
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 17/03/2017

Inventaire
Armes: Sabre
Objets magiques: Pierre magique et chapeau magique
Familiers: Lapin et deux chiens
Académicien
MessageSujet: Re: Claudia Strauss Mar 13 Juin - 22:27
Shadow
CLAUDIA DARLING IF THERE'S ANYTHING I CAN DO FOR YOU JUST SAY THE WORD!!! Arrête d'aller voir Fenris pour de l'aide j'étais là AVANT lui!! Je veux t'aider plus que LUI! Et j'ai vécu plus de chose que LUI avec toi!! Laisse-moi t'aider!! Tu m'es super cher et je laisserai plus rien t'arriver! N'oublie pas mon cadeau!

You poor sweety-pie! J'approuve ta présence dans ma cité! Of course~!

_____________________________________

avatar
Messages : 108
Date d'inscription : 17/03/2017
Localisation : À la maison ou à ma job~

Inventaire
Armes:
Objets magiques: Charme repoussant (sac de poudre)
Familiers: Atchoum
Noble
MessageSujet: Re: Claudia Strauss Mar 13 Juin - 22:28
Claudia
Merci Shadouuuuuuu <3
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 17/03/2017

Inventaire
Armes: Sabre
Objets magiques: Pierre magique et chapeau magique
Familiers: Lapin et deux chiens
Académicien
MessageSujet: Re: Claudia Strauss
Contenu sponsorisé
Claudia Strauss
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [MUC Munich Franz Josef Strauss] - 13/01/2011
» La Maison Strauss
» La Marche Napoléon - Johann Strauss
» [Entretien] Strauss-Boss [Refusé]
» [EDDM/MUC] Spotting à Munich Franz Josef Strauss - 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Royale :: Présentations validées :: Personnages-
Sauter vers: